Saint-Gall

05 janvier 2016 12:21; Act: 05.01.2016 17:39 Print

Une chatte torturée se fait couper la queue

par Marc Lüchinger/ofu - La queue de l'animal a été retrouvée le 1er janvier dans la cage d'escalier d'un immeuble situé à Au. Des inconnus avaient déjà coupé la tête d'un lapin, en 2014 dans la même localité saint-galloise.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Quel psychopathe s'est amusé à brutaliser notre Bella? Il faut être malade pour couper la queue d'un chat», s'offusque Cornelia*. La Saint-Galloise de 45 ans, domiciliée à Au, a fait une affreuse découverte le matin du 1er janvier. «Lorsque j'ai ouvert la porte à Bella, j'ai vu qu'elle n'avait plus de queue.» La quadragénaire a ensuite vu l'appendice sectionné sur le sol non loin de son appartement. «Ça m'a coupé le souffle!»

Cornelia, qui est mère de trois enfants, a immédiatement emmené l'animal chez le vétérinaire où il a été opéré d'urgence. «Le médecin m'a dit qu'il manquait un bout de la queue. Je ne l'ai toujours pas retrouvé.» «Les chats utilisent leur queue pour communiquer. Elle leur sert aussi pour l'équilibre», explique de son côté le vétérinaire qui a opéré Bella.

Des amateurs de sciences occultes?

Selon des recherches de nos collègues de «20 Minuten», ce n'est pas la première fois que des animaux sont martyrisés à Au. Le soir du 31 décembre 2014, des inconnus avaient coupé la tête d'un lapin à près de 300 mètres du domicile de Cornelia.

Georg Otto Schmid, expert en sectes, ne peut pas exclure que les auteurs sont des amateurs de sciences occultes: «Je ne connais aucun rituel du genre, mais il est bien possible que ces personnes aient inventé un rituel qu'ils lient à l'occultisme.»

Quant à Bella, elle a bien passé l'opération. «Elle parvient à nouveau à marcher plus ou moins normalement. Mais elle est encore sous médicaments», se réjouit Cornelia qui compte néanmoins porter plainte auprès de la police.

*Nom connu de la rédaction