Suisse

02 septembre 2019 14:42; Act: 02.09.2019 14:51 Print

Portes défectueuses: les CFF sur le gril

Andreas Meyer fait face à un flot de critiques à la suite de la mort d'un contrôleur, coincé par la porte d'un train en raison d'un défaut de fonctionnement.

Sur ce sujet
Une faute?

La direction des CFF doit enfin s'atteler à sa tâche, estime la commission des transports du Conseil national. Elle a auditionné lundi le directeur général Andreas Meyer après l'accident qui a coûté la vie à un contrôleur début août à Baden (AG).

La direction des CFF devrait mieux faire ses devoirs et pas se contenter de toucher de hauts salaires, a déclaré devant la presse la présidente de la commission Edith Graf-Litscher (PS/TG). Elle doit aussi mieux prendre en considération ses employés. Le personnel des CFF lui fait bien son travail, a-t-elle souligné.

Les critiques envers la direction des CFF font suite à la mort d'un contrôleur, coincé par la porte d'un train au départ du convoi en raison d'un défaut de fonctionnement de la protection anti-pincement. Traîné par le train, il a succombé à ses blessures.

Les moyens financiers, dégagés par les politiques, devraient davantage être investis dans le fonctionnement du réseau actuel. Les moyens financiers sont là. Le fonds de financement ferroviaire FAIF a été accepté par le peuple à cet effet, a rappelé la conseillère nationale.

La direction des CFF doit aussi revoir ses priorités. Avant de développer de nouvelles applications, elle doit se concentrer sur le travail de tous les jours. Elle a aussi négligé certains domaines, comme l'entretien de certains trains.

Rapports attendus

La commission, qui a également entendu le responsable du trafic voyageurs des CFF Toni Häne, ne pointe pas du doigt personnellement les membres de la direction des CFF. Elle attend les conclusions de l'audit externe commandé par l'Office fédéral des transports ainsi que du rapport du service suisse d'enquête de sécurité (SESE) pour savoir quand la direction a été mise au courant des problèmes.

Tant Andreas Meyer que Toni Häne ont affirmé devant la commission regretter l'accident et tout mettre en oeuvre pour résoudre les problèmes. Malgré ses critiques, la commission salue les mesures prises par les CFF immédiatement après l'accident, a ajouté Mme Graf-Litscher.

La présidente a en revanche émis des doutes sur la communication des dirigeants de l'ex-régie. Il semble qu'ils aient privilégié la tactique du salami, a-t-elle regretté.

Problèmes connus

Ce week-end, en réponse à des articles de la presse dominicale, les CFF ont reconnu que le problème de la protection anti-pincement des portes de trains CFF n'est pas nouveau. Durant les cinq dernières années, il a nécessité 328 mesures d'entretien, soit une soixantaine de cas par année.

Quant à savoir si ce nombre élevé de réparations représente une fréquence anormale, l'ex-régie réserve sa réponse. Elle veut attendre les résultats de l'audit externe de l'OFT.

Après l'accident, les contrôles effectués par les CFF ont mis à jour un défaut de fonctionnement du mécanisme anti-pincement sur 69 portes. Ces examens ont aussi révélé 572 défauts, dont la plupart n'ont aucun impact sur le fonctionnement des portes et ne sont pas déterminants pour la sécurité.

Nouveaux contrôles

En tout, 458 voitures, soit 1832 portes, ont fait l'objet d'un contrôle entre le 12 et le 28 août. Les portes défectueuses ont été réparées ou condamnées. Selon les CFF, les voitures VU IV peuvent être mises en service en toute sécurité.

De son côté, le SESE a exigé dans un rapport intermédiaire qu'à moyen terme la commande des portes soit changée, car la protection contre le pincement ne fonctionne pas de manière fiable. Les CFF veulent présenter d'ici fin octobre un plan détaillant comment cela pourrait être mis en oeuvre.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gtoudit le 02.09.2019 14:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mr 1 million

    A la porte Meier... Au moins une qui fonctionnerai correctement...

  • bady le 02.09.2019 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    trop facile

    On supprime le personnel de maintenance parce que ça coûte, et on fait faire le travail en Allemagne la main d'oeuvre est moins cher. Faut pas pleurnicher maintenant.

  • Editorial le 02.09.2019 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    Honte aux CFF

    Un homme est mort...savez vous ce que cela veut dire ? Les CFF doivent verser son salaire à la famille pour les 30 ans restants. Mais en Suisse on protège d'avantage les animaux ou les arbres que les êtres humains....

Les derniers commentaires

  • Lemanico le 02.09.2019 20:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Département de Mme Leuthard

    Poste, CFF, (sans oublier Billag) etc c'était pas le département de Mme Leuthard !? les scandales sous son égide ... S'il y a 5 ans que le problème des portes défectueuses est connu, n'était-ce pas sous sa responsabilité ? Mais elle est partie et poursuit tranquillement sa carrière ...

  • Maxi le 02.09.2019 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voir ailleurs

    M. Meyer n'est de loin pas mauvais (malgré un salaire injustifié, car les ordres sont donnés par le DETEC), mais c'est surtout sa garde rapprochée. Les étages en-dessous sont remplis d'incompétents incapables de prend des décisions, sauf pour prendre congé les vendredis.

  • Paul Hisson le 02.09.2019 17:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci patron

    Le boss des CFF pense plus à son salaire qu'à ses personnels. J'en sais quelque chose, j'ai travaillé plus de 40 ans dans l'entreprise. Il [le boss] a en outre réussi à supprimer tous les avantages dont bénéficiaient les pensionnés en matière de transports CFF. Merci patron.

    • Coyote le 02.09.2019 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Paul Hisson

      Je pense que lui ne c'est pas privé!

    • Maxi le 02.09.2019 21:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Paul Hisson

      Par rapport au privé, vous avez encore de sacrés avantages...

    • Paul Hisson le 03.09.2019 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Maxi

      Ah oui ! On peut savoir lesquels ?

  • Denis le 02.09.2019 17:30 Report dénoncer ce commentaire

    Cas isolé

    1832 portes pour les 458 wagons. La calcul est difficile car il manque des données. Mais imaginons qu'il y a 400 wagons qui circulent chaque jour, les autres sont à l'entretien ou lavage. 400 x 4 portes = 1600 portes. Pour chaque jour, chaque porte est ouverte est fermée 10 fois dans les arrêts dans les gares avec plusieurs aller et retour. 10 x 1600 = 16'000 portes ouvertes et fermées chaque jour. Ces wagons circulent depuis 40 ans mais admettons que les portes ont été changées depuis 20 ans : 16'000 x 365 jours x 20 ans = 117 millions de fois sans accident. Triste toutefois pour la victime

    • Sur Nos Monts le 02.09.2019 17:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Denis

      On pourrait éventuellement être d'accord avec vous sur ce point précis si les CFF n'avaient pas été au courant depuis 5 ans. Toutefois, au vu de la débandade des conditions tant techniques qu'avec le personnel et des invraisemblances de gestion des CFF ces dernières années, eh ben non, pas d'accord. Faudrait-t-il toujours attendre qu'il y ait des victimes pour secouer le cocotier?

    • Pathétique le 02.09.2019 20:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Denis

      Donc pour vous, il aurait fallu plus de morts...

    • ruedu le 06.09.2019 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sur Nos Monts

      alors selon vous, sur toutes les voitures sur la route, pas une ne devrait tomber en panne?? si elle va régulièrement au service??

  • MaxLa le 02.09.2019 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    condamnation

    si c'est personne savais qu'il y avait danger avec ses ports il doit y avoir des condamnations envers les cadres dirigeants