Neirivue (FR)

03 décembre 2011 20:23; Act: 04.12.2011 15:24 Print

Une dispute entre voisins tourne au drame

Un Suisse de 47 ans a tiré sur son voisin au terme d'un conflit, samedi après-midi à Neirivue (FR). Une dispute serait à l'origine du drame.

Une faute?

Un Suisse de 47 ans a abattu son voisin de palier d'un coup de fusil de chasse samedi à Neirivue (FR). Il faisait l'objet d'une procédure d'expulsion dans laquelle la victime, un Suisse de 69 ans, pourrait avoir été impliquée, selon les premiers éléments d'enquête.

Une querelle de voisinage semble à l'origine du drame. La discussion s'est envenimée au point que le plus jeune des antagonistes est allé cherché son fusil de chasse, conservé dans sa chambre à coucher.

A son retour sur le palier, l'homme a tiré sur son voisin puis quitté les lieux en abandonnant son arme à l'endroit du drame. Parvenu au centre du village, il a téléphoné à la police, laquelle est venue procéder à son arrestation

La victime était père de famille et vivait séparée. L'auteur de l'homicide vivait seul, a précisé Christian Brugger, officier de la police fribourgeoise. Il avait reçu son congé de locataire de l'immeuble, où il était installé depuis une année. Selon l'officier, l'implication supposée de la victime dans la procédure d'exclusion pourrait avoir joué un rôle dans le drame.

Homicides en série

Le drame de Neirivue est le dernier en date d'une série d'homicides plus ou moins volontaires, dont deux en Suisse romande le mois dernier. Un jeune homme de 23 ans est décédé le 14 novembre à Boudry (NE) des suites de la manipulation malheureuse de son arme militaire par une amie venue lui rendre visite. La jeune femme a tiré accidentellement sur sa victime, croyant avoir affaire à une arme factice de type «soft-air».

Dix jours plus tôt à St-Léonard (VS), une arme militaire a aussi été l'instrument d'un homicide commis aux dépens d'une jeune Suissesse de 21 ans. L'auteur du coup de feu fatal, âgé de 23 ans, était l'ami de la victime. Il avait déjà eu affaire à la justice valaisanne, sans que cela ne débouche sur le retrait de son arme de service.

Suisse alémanique

Les autres affaires récentes ont toutes eu lieu en Suisse alémanique ou au Tessin. Le 26 novembre, un homme suspecté de meurtre a ainsi avoué avoir poignardé un Allemand de 46 ans, retrouvé mort deux jours plus tôt dans un appartement de Kiental (BE).

Le 17 novembre, la police st-galloise a placé en détention préventive un homme soupçonné du meurtre d'un retraité de 64 ans. L'enquête se poursuit sur les relations entre le prévenu et sa victime présumée, retrouvée sans vie dans son appartement le 9 novembre, avec de profondes blessures à la tête.

A St-Gall toujours, les autorités judiciaires ont requis le 10 novembre la mise en détention d'un Kosovar accusé d'avoir tué son épouse en l'écrasant avec sa voiture. L'homme a reconnu les faits. Lui et son épouse, dont il vivait séparé, étaient parents de deux enfants de 14 et 15 ans, confiés depuis aux services sociaux.

(ats)