Schaffhouse

01 novembre 2010 16:16; Act: 01.11.2010 16:33 Print

Une initiative pour sortir d'Harmos

«Formation plutôt que bureaucratie!» Tel est le slogan des promoteurs de l'initiative schaffhousoise demandant que le canton sorte du Concordat Harmos.

storybild

Le concordat intercantonal Harmos vise à uniformiser l'école en Suisse, selon certains. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le concordat intercantonal Harmos est notamment accusé d'étatiser et d'uniformiser l'école, de la soustraire à l'autorité des gouvernements et parlements cantonaux et de la livrer à des bureaucrates qui ne produisent que du papier. Le sujet passera en votation cantonale le 28 novembre prochain.

Lundi, le gouvernement a répondu aux promoteurs de l'initiative en affirmant qu'Harmos levait les obstacles à la mobilité scolaire des enfants déménageant dans un autre canton, harmonisait les programmes et les moyens d'enseignement et préservait les spécificités cantonales. C'est le canton de Schaffhouse qui était entré le premier dans le Concordat, en octobre 2007. Cette entrée avait été admise par tous les partis, le Parlement et le gouvernement.

Le résultat du vote du 28 novembre prochain - s'il était positif pour le comité hors-parti s'opposant à Harmos - pourrait déclencher une plus large contestation, notamment dans la douzaine de cantons alémaniques qui ne veulent pas d'Harmos mais pourraient être contraints de s'aligner.

(ap)