Travailleurs sociaux

02 février 2011 10:56; Act: 02.02.2011 11:12 Print

Une meilleure formation pour éviter les abus

Le directeur de l'association faîtières des institutions pour handicapés INSOS réagit suite à la révélation mardi des crimes d'un travailleur social auteur de 114 abus.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour prévenir les abus sexuels, il faut que la formation des employés, à tous les niveaux, réponde aux exigences les plus élevées, selon Ivo Lötscher, directeur de l'association faîtières des institutions pour handicapés INSOS.

Pour lui, il leur est possible d'acquérir la compétence d'anticiper les abus.

Les signes de violence sexuelle doivent pouvoir être repérés à l'avance, a-t-il affirmé mercredi sur les ondes de la radio alémanique DRS.

Une prévention à 100% n'est pas possible, a-t-il toutefois reconnu. Ivo Lütscher réagissait à la révélation mardi par les autorités bernoises des crimes d'un travailleur social auteur de 114 abus.

Pour le directeur d'INSOS, ce cas montre aussi qu'il est nécessaire de sensibiliser les résidents des foyers pour personnes handicapées, ainsi que leurs proches, à cette problématique. Il faut en outre réexaminer et améliorer les mécanismes de protection existants.

(ats)