Suisse

30 août 2018 07:55; Act: 30.08.2018 16:31 Print

Une nouvelle «affaire CarPostal» aux CFF?

Le Contrôle fédéral des finances enquête sur les subventions à la police des transports. La direction aurait falsifié ses prestations pendant des années.

storybild

Quelque 190 agents de la police des transports patrouillent dans les gares et les trains suisses. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Va-t-on vivre une nouvelle affaire CarPostal, mais cette fois au sein des CFF? C'est ce que laisse entendre le Tages-Anzeiger jeudi en révélant une affaire similaire, mais cette fois au sein de la police des transports des CFF (TPO).

Que se passe-t-il? Ce serait la comptabilité analytique de la TPO qui aurait mis le feu aux poudres, incitant le Contrôle fédéral des finances (CDF) à prendre des mesures. Tout comme pour CarPostal, des prestations des agents de la police ferroviaire auraient été enregistrées de manière incorrecte pendant des années, ceci via un système particulièrement complexe.

Sur instruction directe de chefs

Ces fausses manipulations présumées auraient été effectuées sur instruction directe de la haute direction. Certains chefs de département se seraient même impliqués personnellement dans cette affaire. But: obtenir davantage de subventions, accuse le CDF, selon le Tagi.

Le Contrôle fédéral des finances aurait appris ces irrégularités grâce à un lanceur d'alertes, un «Whistleblower». Le CDF vérifie la comptabilité de la police des transports depuis le mois de juin, a-t-il confirmé au Tagi. La question est de de savoir si les prestations des agents ont été correctement enregistrées, car elles déterminent directement le niveau des subventions de la Confédération et des cantons. En clair: une enquête est en cours pour savoir si la TPO a reçu trop d'argent des contribuables.

Fait troublant: le patron de la police ferroviaire, Jürg Monhart, a dû quitter abruptement son poste à la mi-août. Mais cela n'aurait rien à voir avec cette enquête, assurent les CFF.

Pour rappel, le scandale CarPostal avait éclaté le 6 février dernier. L'Office fédéral des transports (OFT) avait rendu publiques les manipulations comptables illégales de la filiale de La Poste. La constitution de caisses noires lui avait permis pendant des années d'encaisser illégalement des subventions. Suite à cette affaire, l'ensemble de la direction de CarPostal avait été licencié. La directrice de La Poste, Susanne Ruoff avait également démissionné avec effet immédiat.

(cht/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bala le 30.08.2018 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que le début

    On va de scandale en scandale et on paye ces gens une fortune pour nous enfler super

  • Hulot le 30.08.2018 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas nouveau !

    Ça ne m'étonne pas, entre falsification comptable et optimisation fiscale, les entreprises font tout pour augmenter leurs bénéfices !

  • Baudet Bill le 30.08.2018 08:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Impôts pour rien

    On vole le peuple ! Voilà où mes impôts vont !

Les derniers commentaires

  • Loading... le 01.09.2018 13:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prison sans passer par la case départ

    Si je vole quelque chose je dois payer ce que j'ai volé plus une amande et direction la prison. Pourquoi eux ils ça ne leur arrive pas? J'ai ma petite idée sur le sujet.

  • Papou le 01.09.2018 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exemple

    Il faut commencer à faire des exemples en leurs prenant tous ce qu'ils ont volés et plus. Comme pour nous peuple moyen aurait subi si on triche

  • Peuimporte le 30.08.2018 23:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cest le moment

    Ah ben voilà on y est, finalement ça sort. Attendez ma mèche est allumée maintenant faut voir la longueur de cette mèche pour voir lexplosion.

  • May Daniel le 30.08.2018 22:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ce sont donné le mot.

    Décidément dans ce pays même nos pouvoir politiques samuse avec notre fric La Raiffeisen La Poste les CFF. On ajoute les autres événements comme les arrangements salariales de 2000.- net du ex directeur de la navigation à Neuchâtel plus les frais de défraiement du conseil communal du Val-de-rue qui est de40000 .- par conseiller par année et plus les appartements à Berne de notre cher Doris. Ou ça devient triste personne va en prison ils on le droit de tout faire. Et dire qui il veules modifier les prestations de notre retraite et augmenter les primes des caisses maladie. MAFIA.ch

  • y en a marre le 30.08.2018 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bla bla bla

    non mais non là il faut vraime nt se bouger Messieurs Dames