Violence domestique

13 novembre 2018 15:54; Act: 13.11.2018 16:29 Print

Une personne meurt tous les quinze jours

Véritable fléau dans nos sociétés, la violence au sein des familles fait une vingtaine de morts par année.

storybild

(Photo: Keystone/Archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

La violence domestique tue une personne toutes les deux semaines en Suisse, le plus souvent une femme. Près de 270 spécialistes se sont réunis mardi à Berne pour lutter contre ce fléau en respectant la Convention d'Istanbul.

Chaque jour, onze personnes, dont neuf femmes ou jeunes filles, subissent des atteintes d'ordre sexuel, rappelle mardi le Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes (BFEG), qui a organisé ce congrès. Et chaque année, quelque 27'000 enfants et jeunes sont les victimes collatérales de la violence conjugale.

La Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul), entrée en vigueur en Suisse en avril dernier, incite la Confédération et les cantons à agir. Les principales compétences dans ce domaine relèvent des cantons.

Il leur incombe donc de protéger les victimes, d'engager des poursuites pénales et de prendre des mesures de protection. Selon Jacqueline Fehr, conseillère d'État du canton de Zurich, plusieurs approches de lutte contre la violence domestique ont fait leurs preuves sur le terrain.

Il s'agit par exemple d'étendre à toute la Suisse l'obligation de la police de rappeler à l'ordre rapidement des auteurs de violence domestique. Les enfants touchés devraient recevoir une aide adaptée à leur âge et l'aide aux victimes clairement expliquée.

Dans une publication, le BFEG offre une vue d'ensemble des plus de 80 tâches assurées par la Confédération pour concrétiser la Convention d'Istanbul. Dans une deuxième publication, on comprend les rôles que jouent les différents acteurs et la collaboration développée entre la Confédération, les cantons et la société civile.

Le Conseil de l'Europe examine régulièrement la mise en oeuvre de la convention dans les différents États parties. Le premier rapport de la Suisse au Conseil de l'Europe est prévu au plus tôt pour 2020.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bruce le 13.11.2018 16:18 Report dénoncer ce commentaire

    Vraiment ?

    Dans la mesure ou, quand on appelle la police pour signaler un comportement inadéquat, on nous demande : Est-ce qu'il a déjà fait quelque chose ? Parce que s'il n'a rien fait, on ne peut pas intervenir, ca ne risque pas de changer. Ca fait longtemps que notre service de sécurité est basée sur les sanctions et non plus la prévention. La prévention, ca coûte. Si vous voulez vraiment faire changer les choses, il faut être à l'écoute des victimes et durcir les sanctions. Les jours-amendes, ca rapporte, mais pas très efficace. ABE

  • Pato69 le 13.11.2018 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    27'000 enfants malheureux...

    en Suisse à cause de la violence au sein de leurs familles. Cela represente une ville comme Lancy. Ça fait mal au coeur, et encore plus a l approche des fêtes de fin d année.

  • Sam Rentriste le 13.11.2018 16:13 Report dénoncer ce commentaire

    Triste constat

    Eh bien ... les mêmes qui minimisent tout par amusement vous diront aussi que la violence n'est pas en augmentation et qu'on le sait grâce aux médias ??? Le monde part en décadence, violence, déchéance, aucun respect pour les animaux, alors pensez donc pour les humains... l'humain court à sa perte, qu'il ne s'en plaigne pas vu sa déchéance

Les derniers commentaires

  • Gregory U. le 14.11.2018 07:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Détails des statistiques svp

    Et est ce que vous pourriez publier les détails par exemple ville campagne riches pauvres Suisses pas Suisses européens pas européens?

  • M**** le 13.11.2018 21:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Rien à cirer... je suis déjà responsable de la famine en Afrique, de la pauvreté en Suisse, de la crise économique en Europe, de lécologie aux Etats-Unis... quils fassent ce quils veulent et nous foutent la paix.

    • Le J'men foutiste le 13.11.2018 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @M****

      Ouais bien dit mec !

  • Oups Lala le 13.11.2018 20:56 Report dénoncer ce commentaire

    Baaaaaaaaad

    Une personne meurt tous les 15 jours ? La pauvre :'(

  • lia le 13.11.2018 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sans concession

    la police ne semble pas pouvoir intervenir facilement et radicalement...perso moi si on me touche ou on touche à mes gosses je scalpe ! direct ! légitime défense

  • kib le 13.11.2018 20:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Top !

    Un homme seul maintenant ca devient noble .... On appelle ca la classe...la liberte vaut de l'or ! Ca c'est un homme !