Grisons

09 juillet 2014 17:24; Act: 09.07.2014 21:44 Print

Une tente s'écroule: neuf blessés, dont sept jeunes

Des participants à un camp de jeunesse ont été victimes de lésions lors de l'effondrement d'une structure, mercredi après-midi. Certains ont été héliportés et hospitalisés.

storybild

Une partie de la structure de la cantine a cédé. (Photo: Police cantonale des Grisons)

Une faute?

Trois jeunes et un accompagnant ont été blessés mercredi vers midi à Parsonz (GR) dans un accident survenu lors d'un camp de l'organisation de jeunesse catholique alémanique Jungwacht Blauring. Dimanche déjà, un garçon de 12 ans avait subi de graves blessures à Beringen (SH) dans un autre camp de la même organisation.

Neuf participants au camp grison ont chuté de trois mètres et demi lorsqu'un plancher d'une tour en bois qu'ils avaient eux-mêmes construite s'est effondré sous leur poids. Deux jeunes de quinze ans ont subi des blessures de gravité légère à moyenne, un troisième jeune, ainsi qu'un responsable sont plus légèrement blessés.

Les cinq autres s'en tirent avec des égratignures. «Ils ont eu de la chance dans leur malheur», a indiqué à l'ats Thomas Hobi, porte-parole de la police grisonne, confirmant des informations de 20min.ch. A première vue, la situation paraissait beaucoup plus grave, a-t-il ajouté.

Les deux responsables et les sept jeunes proviennent d'Ebikon (LU). Ils se trouvaient sur un plancher intermédiaire de la tour lorsque l'une des deux poutres qui le soutenaient a cédé.

Moins grave qu'envisagé

Les deux jeunes les plus sérieusement touchés ont été héliportés par la Rega à l'hôpital de Coire, où il a été constaté que leurs blessures étaient moins graves que l'on ne craignait. L'un souffre d'une commotion cérébrale, l'autre de fortes contusions.

Les deux autres blessés, souffrant de contusions, ont été transportés à l'hôpital de Savognin. A l'exception de l'adolescent victime d'une commotion, les blessés ont pu quitter l'hôpital dans la journée, a indiqué la Jungwacht dans un communiqué. Le camp va vraisemblablement se poursuivre, précise-t-elle.

Au total, 21 jeunes âgés de 9 à 18 ans participent à ce camp de deux semaines, encadrés par 18 responsables. Une enquête a été ouverte par le Ministère public grison.

Dimanche, un garçon de douze ans participant également à un camp de la Jungwacht s'était grièvement blessé à Beringen. Il transportait un tronc d'arbre avec un moniteur de 19 ans, lorsqu'il a trébuché. Il a alors été percuté par une branche du tronc. En raison de la gravité de ses blessures, l'adolescent a dû être héliporté à l'hôpital. Son diagnostic est réservé.

(ats)