Saisie record en Suisse

25 juillet 2019 16:46; Act: 26.07.2019 07:26 Print

«Un Air Cocaïne qui réussit à franchir l'Atlantique»

Un vaste réseau international de trafic de drogue a été démantelé. En Suisse, 603 kilos de cocaïne ont été saisis. Il s'agirait d'un record.

Sur ce sujet
Une faute?

Un réseau de trafiquants de cocaïne des Balkans avec des ramifications internationales, y compris en Suisse, a été démantelé. Plus d'une tonne de cocaïne a été saisie: 603 kilos à Bâle et 421 kilos à Hong-Kong. La drogue était transportée dans des jets privés.

L'opération appelée «Familia» a été coordonnée par Europol et la DEA (Etats-Unis) avec l'appui de Frontex, a annoncé Europol jeudi. La police fédérale Fedpol et la police cantonale bâloise ont participé à l'opération, de même que la Gendarmerie nationale française. Contacté par Keystone-ATS, Fedpol renvoie au communiqué d'Europol.

L'enquête a été menée par la police croate, en collaboration avec les autorités de Tchéquie, Serbie et Slovénie. Seize personnes impliquées dans ce trafic de cocaïne de grande ampleur ont été arrêtées, cinq en Asie et onze en Europe, dont trois à Bâle, le 16 mai.

21 valises

Plus d'une tonne de cette drogue a été saisie à cette occasion: 603 kilos, emballés dans 21 valises, à l'aéroport de Bâle-Mulhouse et 421 kilos à Hong-Kong. Deux millions d'euros en coupures et plus d'1 million d'euros de produits de luxe, notamment des montres et des véhicules, ont également été séquestrés, a précisé la gendarmerie française.

L'opération a mobilisé les services d'enquêtes de 14 pays à travers le monde. Ils ont été mis sur la piste de ce vaste réseau par les autorités croates qui fin 2017, début 2018 avaient lancé les premières investigations. Elles soupçonnaient un vaste trafic de cocaïne de l'Amérique du Sud vers l'Europe piloté par une organisation mafieuse des Balkans, selon le communiqué d'Europol.

Avion à Bâle

«En mai 2019, ces investigations permettent d'obtenir des renseignements sur une livraison importante par avion privé depuis l'Uruguay vers l'Europe. L'avion suspecté d'être utilisé pour réaliser la livraison doit faire escale à Nice le 16 mai 2019 avant de se poser à Bâle-Mulhouse. De faux passagers sont embarqués avec les bagages contenant la cocaïne», détaille la gendarmerie française.

Un dispositif de surveillance a alors été mis en place dans les deux aéroports. «Dans la soirée du 16 mai 2019, la police suisse, en étroite collaboration avec la section de recherches de Strasbourg, interpelle à Bâle trois personnes, dont l'une des têtes de l'organisation criminelle, et saisit 603 kg de cocaïne pure à 90%», relate la gendarmerie.

Extraditions demandées

Il s'agit d'un Croate de 35 ans, un Tchèque de 46 ans et un Monténégrin de 59 ans, a précisé le Ministère public de Bâle-Ville. Ces derniers ont été interpellés sur sol suisse non loin de l'Euro-Airport. Tous trois sont en détention préventive. La justice croate a demandé leur extradition, a précisé à Keystone-ATS le porte-parole du Ministère public bâlois.

«Les membres de ce réseau sont essentiellement des ressortissants tchèques, croates et serbes», a expliqué le colonel François Desprès de la Section de recherches de Strasbourg, qui a participé aux opérations. Les autres interpellations des membres du réseau ont eu lieu après la saisie, «en République tchèque et dans les Balkans», a-t-il ajouté.

Avec 603 kilos saisis en Suisse, «Il s'agirait de la plus grosse saisie de cocaïne par vecteur aérien en Europe», a-t-il affirmé. «C'est un Air Cocaïne qui a réussi à franchir l'Atlantique», a-t-il poursuivi, en référence à la découverte en mars 2013 de 700 kilos de cocaïne saisis à l'aéroport de Punta Cana (République Dominicaine) dans un avion piloté par deux Français.

(nxp/afp)