Météo

23 juin 2019 13:41; Act: 24.06.2019 16:32 Print

Alerte canicule niveau 4 dans onze régions

Des régions valaisannes ont été placées en zone 4 de canicule (sur 5). Dans le canton de Vaud, le niveau n'a pas été encore relevé.

Sur ce sujet
Une faute?

MétéoSuisse a relevé son avis d'alerte canicule de 3 à 4 pour le Valais et le Nord-Ouest de la Suisse. Dès le milieu de la semaine une vague d'air très chaud s'abattra sur la Suisse. De nouveaux records de chaleur pourraient être atteints.

Les zones placées en avis de degré 4 (sur 5) sont les régions de Conthey-Fully, Martigny-Verbier, Sion-Crans-Montana, du Lötschental, le Val d'Hérens, le Val d'Anniviers ainsi que le Turtmanntal et le Vispertal en Valais, selon le site de MétéoSuisse. Bâle, Rheinfelden (AG) et Frick-Leibstadt (AG) sont également concernés.

Dans le canton de Vaud, les autorités pourraient relever mardi le niveau d'alerte. Un avis de degré 4 dès mardi, soit des températures dépassant les 35 et 36 degrés pendant au moins 5 jours consécutifs, pourrait se justifier, ont-elles indiqué.

Un avis de degré 4 signifie un «danger fort». Concrètement, cela veut dire que, dans ces zones, les températures pourraient atteindre 35 à 39 degrés au plus chaud de la journée. Dans les régions en alerte de degré 3 («danger marqué»), le mercure oscillera entre 32 et 37 degrés.

Selon les prévisions de MétéoSuisse pour mercredi et jeudi, les records de chaleur de plusieurs stations de mesure pourraient tomber. Pour Bâle-Binningen, MétéoSuisse prévoit 38,5 degrés, soit seulement 0,1 degré de moins que l'actuel record de 38,6, établi le 13 août 2003.

Futur record à Lucerne?

Selon un tableau publié en ligne, un nouveau record pourrait être établi à Lucerne où 37,4 degrés sont attendus. La marque actuelle est à 36,9 degrés. Ces pronostics sont toutefois soumis à une certaine incertitude, de même que la durée de la vague de chaleur qui s'approche, écrit MétéoSuisse.

Des nuits tropicales sont également attendues dès mardi. Les températures ne descendront donc pas en dessous de 20 degrés. Plusieurs régions ont déjà été mises en alerte canicule de niveau trois, soit un danger marqué.

La vague de chaleur devrait durer jusqu'à dimanche. Elle est due à un anticyclone venu de la Méditerranée occidentale, qui entraîne un assèchement et un réchauffement marqué de la masse d'air dans la région alpine.

Prudence lors de baignade

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) rappelle, dans un communiqué publié dimanche, que les températures élevées peuvent avoir des effets sur la santé de certains groupes de la population. Personnes âgées, malades chroniques, femmes enceintes et enfants en bas âge doivent être particulièrement attentifs.

Pour prévenir tout problème, l'OFSP recommande plusieurs mesures: éviter les activités physiques au plus chaud de la journée, boire beaucoup ou encore prendre des repas froids.

Maux de tête, confusion, vertiges, nausées, pouls élevé ou autres symptômes doivent être pris au sérieux. La personne concernée doit être étendue et son corps refroidi. En cas d'absence d'amélioration, il faut chercher une aide médicale.

L'OFSP appelle aussi à la prudence lors des baignades en rivière. Les débits des cours d'eau sont actuellement élevés, rendant les zones dangereuses moins visibles, et les températures de l'eau fraîches pour la saison.

Records de chaleur prévus en Europe

«C'est une canicule sans précédent de par sa précocité pour un mois de juin, et ce depuis 1947», a affirmé Emmanuel Demaël, prévisionniste à Météo-France. D'après lui, des records de chaleur vont être établis pour un mois de juin et même «localement tous mois confondus». Le jour le plus chaud se situera «entre jeudi et vendredi... ça va atteindre les 40°C ou les dépasser localement», a-t-il indiqué.

La Ville de Paris a d'ailleurs activé dès dimanche le niveau alerte orange et annoncé une série de mesures de prévention. Il est ainsi possible pour les seniors et les personnes malades de s'inscrire, par un appel téléphonique au 3975, au fichier «Chalex» pour qu'elles soient «contactées par téléphone pour prendre de leurs nouvelles et leur rappeler les mesures préventives face à la chaleur», selon un communiqué de la Ville.

(nxp/ats)