Suisse

03 décembre 2019 13:36; Act: 03.12.2019 13:56 Print

Urgences à l'hôpital: taxe de 50 francs en vue

Le National a donné suite à une initiative qui demande aux patients de passer à la caisse pour être pris en charge à l'hôpital pour des cas bénins.

storybild

La proposition entend imposer une taxe de 50 francs pour toute admission aux urgences hospitalières. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les patients, qui se rendent aux urgences pour des cas bénins, devraient s'acquitter d'une taxe de prise en charge. Le National a donné suite mardi, par 108 voix contre 85, à une initiative parlementaire de Thomas Weibel (PVL/ZH) pour réduire les coûts à la charge de l'assurance-maladie.

La proposition entend imposer une taxe de 50 francs pour toute admission aux urgences hospitalières. Celle-ci ne serait pas imputée sur la franchise ou la participation aux coûts. Les enfants et les adolescents, de même que les patients envoyés par un médecin et les malades dont le traitement nécessite par la suite une hospitalisation, pourraient en être exemptés.

Renforcer la responsabilité individuelle

Les députés y voient un instrument approprié pour renforcer la responsabilité individuelle des patients et les inciter à consulter leur médecin de famille avant de se rendre à l'hôpital. Le texte permettrait également de freiner la hausse des coûts, car une consultation en cabinet est bien meilleur marché. Les services d'urgence seraient également déchargés. Et ils pourront mieux faire face aux urgences réelles, avancent-ils encore.

La gauche, alliée à une partie du groupe du centre, a tenté en vain de rejeter l'initiative. Sa mise en oeuvre sera très lourde sur le plan administratif et il faudra s'attendre à des litiges sur la question de savoir si un cas est bénin ou non, ont-ils souligné.

Le texte passe au Conseil des Etats. Sa commission compétente s'y est déjà opposée en avril au motif que les charges pour mettre en place ces taxes seront disproportionnées par rapport à l'effet réellement obtenu et les exceptions très difficiles à fixer.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Cris Dom le 03.12.2019 14:02 Report dénoncer ce commentaire

    Amender les patients

    Une honte ! amender, car c'est bien d'une amende que l'on parle, les gens qui se rendent aux urgences est une aberration ! Une douleur dans la poitrine peut être tout à fait bénine mais nécessite un contrôle en urgence sous peine d'y passer (infarctus). Les riches politiques s'en fichent de cela...

  • Achilles le 03.12.2019 14:14 Report dénoncer ce commentaire

    Le probleme n'est pas ça

    Les gens qui n'en ont pas les moyens n'iront plus aux urgences quand ils seront mal, de la même manière qu'ils desertent maintenant les cabinets de medecin faute de pouvoir payer la franchise. Mais le prix des assurances augmentera. Le problème vient des politciens magouilleurs pas des urgences

  • lulu le 03.12.2019 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Les 50.- de la honte

    C'est la honte. Alors que des personnes se font soigner gratuitement dans notre pays. Nous nous devons passer encore à la caisse. Comment savoir si notre cas est grave ou non. Nous ne sommes pas médecin, et je pense qu'ils sont la pour ça me semble-t-il. Tout ça pour désengorger les urgences. embauchez du personnels.

Les derniers commentaires

  • Eloïse R le 06.12.2019 01:09 Report dénoncer ce commentaire

    Pour les riches

    C est une idée capitalist, si tu paies tu as accès.. Il y a de nouveau que les riches qui y auront accès comme d hab

  • Anne-Claude Kern le 05.12.2019 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    Urgences

    Mon mari est bûcheron mardi matin il a reçu une branche dans le visage, il était à Siviriez il téléphone a son médecin traitant qui se trouve à Romont, il explique le cas , on lui répond qu'il faut aller aux urgences sil faut recoudre, il s est rendu aux urgences a Payerne pour 2 points de suture, et après il.faudrait payer 50-. Mais de qui se moque-t-on ? Même le médecin de famille ne veut plus prendre ses patients,ou a-t-on.nous sommes juste bon.pour payer les assurances et le reste demmerdez-vous,merci les politiciens,j'espère que vous tombez pas trop souvent malade ABE

  • Brave soldat Schweik le 04.12.2019 22:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Conseil National et l'humour militaire

    -Adjudant-chef, c'est de nouveau le simulateur à l'infirmerie -Encore lui? -Oui, mais cette fois il n'est pas venu pour rien... il est mort!

  • Lolo2 le 04.12.2019 13:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable

    Oui à la taxe de 50francs pour les branleurs qui viennent aux urgences pour les petits bobos(rhume,un cor aux pieds.etc).

  • Katoche le 04.12.2019 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un peu de bon sens bon sang !

    Vous n'avez rien pigé ou quoi ? Trop de gens n'ont pas de médecin traitant et encombre les urgences avec de simples rhume. Les vrais urgences seront exemptés de cette taxe. Et si vous avez un doute voyer un médecin de garde la journée et n'attendez pas le soir...