Axe Lausanne-Brigue

18 février 2011 11:57; Act: 18.02.2011 14:16 Print

Vaud, Valais et les CFF se mettent à table

Vaud, Valais et les CFF s'unissent pour améliorer la ligne ferroviaire du Simplon.

storybild

Certaines mesures seront à prendre pour moderniser l'axe Lausanne-Brigue. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Vaud, Valais et les CFF constituent un groupe de travail technique auquel la Confédération est invitée à participer. Buts: délimiter les travaux de modernisation et étudier le financement des études.

Les conclusions du groupe seront transmises aux autorités politiques avant l'été. Les experts se pencheront sur les mesures prioritaires à prendre, comme l'adaptation de la ligne aux trains à deux étages de Vevey VD jusqu'à Saint-Maurice VS. De nombreux ouvrages devront être mis aux normes, indique vendredi un communiqué des deux cantons.

Calendrier à fixer

Le périmètre des travaux devra être établi, ainsi que les modes de financement et le calendrier de réalisation. Le groupe de travail examinera si une convention entre toutes les parties avec un préfinancement des études serait de nature à accélérer le projet, soulignent les cantons.

Les conseillers d'Etat vaudois François Marthaler et valaisan Jacques Melly se sont réunis jeudi à Lausanne avec des représentants de la direction des CFF. Les cantons souhaitent la modernisation de l'axe Brigue-Lausanne, notamment à cause de la forte progression démographique du Chablais.

Pour le préfinancement

Le Valais a déjà dit il y a quelques jours qu'il souhaitait, en collaboration avec son voisin vaudois, préfinancer les études. Leur coût est estimé à 3 millions de francs, soit 6% du montant total des travaux.

Environ 2 millions de francs seraient préfinancés par le Valais, le reste par Vaud. Le gouvernement valaisan a transmis en novembre dernier à son homologue vaudois une proposition de convention-cadre. Vaud et Genève ont procédé de la sorte pour accélérer la réalisation de la troisième voie entre les deux villes lémaniques.

(ats)