Suisse

05 février 2019 08:43; Act: 05.02.2019 21:35 Print

Vers la fin du démarchage téléphonique des caisses

Les assureurs maladie ont accepté de plafonner les primes des courtiers et d'interdire les appels indésirables auprès des clients.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

La saison des changements d'assurance maladie est terminée et les caisses ont à nouveau dépensé l'an dernier des centaines de millions de francs pour recruter de nouveaux clients. Selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), ce sont 43,3 millions de francs, soit 11,7 millions ou 37% de plus qu'en 2017, qui ont été versés à des courtiers et intermédiaires, rien que pour l'assurance de base, révèle le Tages-Anzeiger mardi. Quant aux assurances complémentaires, les montants versés restent un mystère, mais on parlerait de plus de 400 millions de francs pour 2017.

Mais tout ceci va peut-être bientôt appartenir au passé. Car les caisses maladie et leurs deux associations principales, Santésuisse et Curafutura, ont accepté de plafonner les commissions versées aux courtiers dans le domaine de l'assurance de base. Et surtout, elles ont accepté d'interdire le démarchage téléphonique indésirable. Deux points essentiels qui font partie d'une motion adoptée à l'unanimité par le Conseil des Etats, souligne le Tages-Anzeiger. Reste encore à convaincre le National. La commission de la santé de la Chambre du peuple devrait se pencher sur la question mi-février.

Une émission de SRF à la base

Selon le Tages-Anzeiger, c'est un reportage de la télévision alémanique qui a mis le feu aux poudres. L'émission révélait que l'assureur Visana versait 250 francs aux courtiers pour chaque nouveau client dans l'assurance de base, soit un montant 5x plus élevé que ce que prévoyait l'accord sectoriel de SantéSuisse. Hic: Visana n'avait pas signé cette convention.

Du coup, la sénatrice Pascale Bruderer et la conseillère nationale Prisca Birrer-Heimo ont demandé au Conseil fédéral de réglementer ces commissions. Face à cette pression, les dirigeants des sept plus grandes caisses maladie Assura, Concordia, CSS, Groupe Mutuel, Helsana, Swica et Visana ont négocié un nouvel accord. Il prévoyait à l'origine une commission maximale de 150 francs dans l'assurance de base, et au maximum 500 à 800 francs par produit vendu dans les complémentaires. Le Conseil des Etats n'a pas voulu aller aussi loin. Il n'exige qu'un plafonnement dans l'assurance de base.

Au National de jouer

Curafutura soutient la proposition du Conseil des Etats. Mais Santésuisse aimerait aller plus loin encore. Selon son porte-parole, un plafonnement dans le secteur des complémentaires est également nécessaire. Il espère que le National ira dans ce sens.

C'est donc à la Chambre du peuple de trancher. Si le National accepte la motion des Etats, le Conseil fédéral devra rédiger un arrêté dans les deux ans. Une fois entré en vigueur, tous les assureurs doivent y adhérer. S'ils violent l'accord, ils pourraient payer des amendes allant jusqu'à 100'000 francs pour l'assurance de base et 500'000 francs pour les complémentaires, selon une proposition des assureurs eux-mêmes.

(cht/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Robin Des Bois le 05.02.2019 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marre de ce système

    C'est une honte on du dit que les assurances augmente à cause des assurée qui vont chez les médecins et eux ils dépense des millions pour nous emmerder honte à vous les gros qui s'en mette pleins les poches sur le dos des malades ....

  • John Smith le 05.02.2019 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    43 millions....

    Et après on dit qu'il n'y aurait pas d'économie avec une caisse unique...

  • leo M le 05.02.2019 09:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    honteux

    enfin ! et par la meme occasion arretez vos pubs sur fessedebouc , a la tele et dans les rues... les primes arreteront de baisser ! et ps: Assura merci pour vos newsletters proposant dentistes en Hongrie, chirurgie des yeux en siberie ...l'an prochain je m'assurerais en Russie...scandaleux !

Les derniers commentaires

  • Mas le 06.02.2019 00:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut être des états sans politiciens

    Bravo encore, super système. Des assurances obligatoires qui dépensent des millions en téléphone pour avoir des clients. Je trouve ça formidable. On est au top dans ce pays pour créer des dépenses inutiles et faire payer la population. Heureusement qu'on a la meilleure démocratie qui permet de représenter le peuple.

    • Mimi le 06.02.2019 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mas

      Des téléphones et de la pub à la TV en fin d'année.

  • ... le 05.02.2019 22:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ..

    Hehe, perso je dit que avec ce que me coute mon cancer annuellement changer pour une caisse moins cher ne serait pas du luxe. Ca racroche assez vite du coup :)))

  • Amateur le 05.02.2019 18:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ajustement !!

    Faites comme moi !! Obtenez le téléphone d'un ami ou politiciens que vous n'aimez pas et dévier votre ligne chez lui !! Du pur bonheur et tranquillité !!

  • Paul le 05.02.2019 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    Blabla

    C'est anti commercial, on va pour finier imposer de primes uniques ! et donc cher .

  • francois le 05.02.2019 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    cela ne change rien du tout

    on se fout du monde. Il suffira de démarcher pour les complémentaires - cela ne change rien du tout !!!