Saint-Gall

09 mars 2011 09:22; Act: 09.03.2011 10:10 Print

Viré par sa copine à cause des flics

Parce que la police croyait avoir aperçu une femme dans sa voiture accidentée, Raffaele Marchitelli a été mis à la porte par son amie courroucée. Les flics s'excusent.

storybild

Raffaele Marchitelli dit avoir perdu voiture et copine en raison d'une fausse information de la police. Celle-ci s'est excusée. (Photo: 20 Minuten/ Simon Städeli)

Une faute?

Samedi matin, Marchitelli roulait sur la A1 en compagnie d’un copain en direction de Saint-Gall. Après s’être brièvement endormi, il a heurté la berme centrale avant de s’immobiliser sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute. «Ma bagnole est complètement foutue et j’ai perdu ma copine», se lamente le jeune homme de 25 ans. En lisant le journal, son amie avait été surprise d'apprendre que Marchitelli roulait en compagnie d’une jeune femme dans la trentaine. Ecœurée par cette nouvelle, elle avait décidé de mettre Marchitelli à la porte de son appartement qu’ils partageaient. «Lorsque je me suis rendu chez elle, ma valise était devant la porte», se lamente-t-il.

Questionnée par «20 Minuten», la police a réexaminé attentivement les informations en sa possession à propos de cet accident. Et elle a constaté qu’il y avait erreur. «C’est vrai, remarque Hanspeter Krüsi, de la police cantonale, et nous nous en excusons. Pour nous faire pardonner, nous allons lui remettre une petite spécialité culinaire du coin », ajoute-t-il.

Raffaele Marchitelli est plein d’indulgence et estime que faire des erreurs peut arriver à tout le monde. Mais il aimerait bien que le «petit cadeau» se transforme en dispense de payer une amende pour son accident. Quant au sort que sa copine va lui réserver, il n’en sait rien: «J’espère maintenant qu’elle va me croire et que je pourrai réaménager chez elle».

(rga)