Atlas du bien commun

25 septembre 2017 11:58; Act: 25.09.2017 11:59 Print

Voici les firmes que les Suisses apprécient le plus

Un récent classement effectué par l'Uni de Saint-Gall montre quelles sont les entreprises et organisations qui contribuent le plus au bien commun, selon les Suisses.

Une faute?

Le bien-être de l’individu dépend aussi du bien commun. Partant de ce constat, une récente étude réalisée par l'Université de Saint-Gall révèle que l’intérêt pour cette notion en Suisse a nettement augmenté comparé à 2014 et à 2015. Et comme 92% des personnes interrogées sont d’avis que les entreprises se doivent de concourir au bien commun, les chercheurs ont établi une liste de firmes, qui selon les personnes interrogées contribuent le plus à cette idéologie. Pour cela, 14'502 personnes de toute la Suisse ont participé à l'étude et ont attribué des notes de 1 à 6 aux 106 plus grandes entreprises du pays.

«La population reconnaît notre engagement et celui de nos employés»

Cette année, la Rega se place en première position avec une moyenne de 5,56. Son CEO, Ernst Kohler, se réjouit du résultat. Selon lui, cela démontre que l'entreprise est sur la bonne voie: «La population reconnaît notre engagement et celui de nos employés», explique-t-il à «20 Minuten». Ernst Kohler souligne que la Rega continuera, en tant que fondation de bien commun, à s'engager afin d'assurer la meilleure aide médicale possible.

Au sommet du classement, on retrouve par ailleurs plusieurs associations, organisations et fondations actives dans le domaine de la santé et du social ainsi que des organismes de bienfaisance. Dans ce contexte, il est intéressant de noter que Migros arrive en 11e position, soit avant l'Armée du Salut (13e), Médecins sans frontières (15e) et Terre des hommes Suisse (19e). Selon la «SonntagsZeitung», il s'agit là de la seule entreprise soumise à la concurrence étant parvenue à faire son entrée dans le top 15.

Le porte-parole prend connaissance «avec regret»

Sans grande surprise, l'UEFA et la FIFA se retrouvent en dernière et avant-dernière position. Les scandales de corruption ont visiblement laissé leurs traces au sein de la population suisse. Contacté par la «SonntagsZeitung», un porte-parole de la FIFA dit prendre connaissance «avec regret» du mauvais classement. Il affirme néanmoins être persuadé que les réformes engagées aideront à redorer l'image de la fédération aux yeux des Suisses.

(vb/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jackson Teller SOA le 25.09.2017 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Largent appelle largent

    UEFA et FIFA en dernière position mais en attendant, cest eux qui brassent le plus dargent. Des milliards et des milliards. Pas étonnant que les gens naiment pas. Ils noffrent rien à personne et amènent aucun intérêt à la société helvétique.

  • Thomas Price le 25.09.2017 13:17 Report dénoncer ce commentaire

    Compte comme Bill Gates

    ''Voici les firmes que les Suisses apprécient le plus" et on a le n°1, le n°11, 13, 15 et 19. Ce serait sympa d'avoir les 2 à 10.

  • Christine Duay le 25.09.2017 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et merci à la REGA

    Pour ma part, je souhaitais juste relever que la REGA m'est venu en aide à Stockholm l'année dernière après un accident que je croyais bénin même si il y avait fracture ouverte et qui s'est avéré si grave que les Suédois m'ont invité à rejoindre au plus vite la Suisse et qu'il ne pouvait plus m'opérer. En effet, dés qu'ils ont pris connaissance des radiographies ils ont trouvé des excuses comme quoi ils ne pouvaient pas le faire à cause d'un programme chargé des blocs opératoires ce qui contredisait les premiers dires des médecins. Jamais je n'aurais pu imaginer être dans une telle situation. Ne sachant pas la gravté réelle de mes blessures car sous le choc et sous anti-douleurs. Nous avons dû trouver un moyen de notre chambre d'hôtel car nous étions partis en voiture de la Suisse et que le retour aurait pris 2 jours à ce que les médecins répliquérent "ok, mais vite". Après avoir contacté la REGA et expliqué la situation. Nous leur avons envoyé les radios. 10 minutes plus tard, ils nous ont retéléphoné et pris les choses en mains en organisant mon retour en moins de 12 heures afin que je puisse me faire opérer au plus vite. Grand MERCI à eux pour leur professionnalime, leur dévoument, leur gentillesse.... merci infiniment.

Les derniers commentaires

  • Monot Francis le 26.09.2017 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    chemins lacustres

    Et l'association des Rives publiques qui défend des sentiers le long des lacs?

  • Titane62 le 25.09.2017 23:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut mieux faire

    Pas mal la liste mais y'a des choses qui n'ont rien à y faire....

  • Victor von Wartburg RIVES PUBLIQUE le 25.09.2017 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    Où est l'association RIVES PUBLIQUES?

    L'association suisse RIVES PUBLIQUES (et sa Fondation)luttent depuis 2003 avec un succès indéniable et de plus en plus prometteur contre la privatisation illicite des rives des eaux publiques. Elle a déposé le 14.09.2017 un recours à but jurisprudenciel national au TF et prépare son Initia-Rive populaire fédérale pour inclure le libre accès aux rives dans la Constitution, au même titre que les forêts. Merci d'avance à l'Université de Saint-Gall, de bien vouloir étudier nos statuts, réussites et échos dans la population, pour nous réserver la place méritée dans l'atlas du bien commun 2018

  • un client le 25.09.2017 17:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on arrête pas le Progrès

    pour ma part je mets les CFF en premier pour leurs déraillements en tous genres et la poste en deuxième pour la vente de préservatifs et chiklette dans leurs salles d attente. suivant , après une heure d'attente.

  • Christine Duay le 25.09.2017 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et merci à la REGA

    Pour ma part, je souhaitais juste relever que la REGA m'est venu en aide à Stockholm l'année dernière après un accident que je croyais bénin même si il y avait fracture ouverte et qui s'est avéré si grave que les Suédois m'ont invité à rejoindre au plus vite la Suisse et qu'il ne pouvait plus m'opérer. En effet, dés qu'ils ont pris connaissance des radiographies ils ont trouvé des excuses comme quoi ils ne pouvaient pas le faire à cause d'un programme chargé des blocs opératoires ce qui contredisait les premiers dires des médecins. Jamais je n'aurais pu imaginer être dans une telle situation. Ne sachant pas la gravté réelle de mes blessures car sous le choc et sous anti-douleurs. Nous avons dû trouver un moyen de notre chambre d'hôtel car nous étions partis en voiture de la Suisse et que le retour aurait pris 2 jours à ce que les médecins répliquérent "ok, mais vite". Après avoir contacté la REGA et expliqué la situation. Nous leur avons envoyé les radios. 10 minutes plus tard, ils nous ont retéléphoné et pris les choses en mains en organisant mon retour en moins de 12 heures afin que je puisse me faire opérer au plus vite. Grand MERCI à eux pour leur professionnalime, leur dévoument, leur gentillesse.... merci infiniment.

    • Marie-Jo le 25.09.2017 18:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Christine Duay

      Merci, pour votre reconnaissance