Berne

26 novembre 2018 13:07; Act: 26.11.2018 13:15 Print

Vote valable exigé pour Moutier

L'appartenance cantonale de Moutier n'est toujours pas fixée. La conférence tripartite exige un vote valable, ce qui risque d'engendrer de nouvelles votations.

storybild

La conférence tripartite exige un vote valable concernant Moutier, risquant d'engendrer de nouvelles votations. (Photo: Keystone/Laurent Gillieron)

Sur ce sujet
Une faute?

Les participants à la conférence tripartite Jura rappellent l'exigence d'un vote valable sur l'appartenance cantonale de Moutier (BE). Si l'annulation se confirme au niveau judiciaire ou si les recours sont retirés, une nouvelle votation devra être organisée.

La conférence tripartite s'est réunie mercredi dernier à Berne pour la première fois depuis l'invalidation de la votation du 18 juin 2017 sur l'appartenance cantonale de Moutier. La décision de la préfète fait actuellement l'objet de recours au Tribunal administratif bernois.

Un jugement qui pourra encore faire l'objet d'un recours au Tribunal fédéral, rappelle lundi le Département fédéral de justice et police (DFJP) dans un communiqué. Cette procédure aboutira soit à la validation du vote du 18 juin 2017, soit à son annulation.

Dans ce dernier cas, les gouvernements bernois et jurassien, ainsi que la Confédération, estiment qu'une nouvelle votation devrait être organisée. Une nouvelle votation serait également organisée si les recours étaient retirés pendant la procédure judiciaire.

Vives tensions

Les participants à la tripartite se sont également montrés préoccupés par les tensions qui restent vives à Moutier. Ils rappellent que la «Charte prévôtoise» reste une référence pour le dialogue politique.

Les membres de la tripartite se sont réjouis que près de 80 mouvements ou personnes privées l'ont déjà signée. «Ceci a probablement contribué à ce que les réactions parfois très vives qui ont suivi l'annonce de l'annulation du vote n'aient pas entraîné de débordements», peut-on lire dans le communiqué du DFJP.

Confédération: rôle de médiation

Par rapport à la résolution du Parlement jurassien demandant une intervention du Conseil fédéral, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a rappelé que le rôle de Confédération dans le dossier jurassien était avant tout de la médiation. Conformément aux principes de notre Etat de droit, le gouvernement fédéral ne s'immisce pas dans les procédures judiciaires».

La cheffe du DFJP a ajouté que la Confédération s'était déjà beaucoup investie ces dernières années dans le dossier jurassien, notamment en accompagnant les votations de 2013 et 2017, et qu'elle reste impliquée. Si une nouvelle votation a lieu, son implication pourrait être encore plus importante que lors du vote du 18 juin 2017.

La Confédération a toutefois tenu à préciser le rôle des observateurs fédéraux lors du vote de Moutier: ceux-ci n'étaient notamment pas en mesure de surveiller les prises de position des autorités communales pendant la campagne précédant le vote, ni de contrôler le domicile politique des quelque 4500 personnes figurant sur le registre électoral.

Hôpital de Moutier

Concernant l'Hôpital de Moutier, le groupe de travail intercantonal, chargé d'évaluer les scénarios pour son avenir indépendamment de son appartenance cantonale, a commencé ses travaux le 19 novembre. Il est composé de représentants des cantons de Berne et du Jura, propriétaires de leurs hôpitaux respectifs, et des organes dirigeants des hôpitaux concernés.

Le Conseil-exécutif bernois a affirmé que jusqu'au 31 janvier 2019 au moins, l'Hôpital de Moutier ne sera pas vendu.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fûté le 26.11.2018 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Ok aux conditions du 25 novembre 2018

    Ils veulent un nouveau vote valable? Accordons leur ce vote, mais avec les listes électorales bloquées au 25 novembre 2018, ce qui évitera tout tourisme électoral!

  • Bandeblaireaux le 26.11.2018 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien de plus important ?

    Ce vote doit être renouvelé le plus vite possible, mais cette fois la confédération doit exiger que la question jurassienne soit bouclée définitivement et quon arrête de casser les pieds de la population avec ces chamailleries de jardin denfants. Si les deux parties ne sengagent pas à cesser de se disputer le jura-bernois le vote doit purement et simplement être annulé. Un petit conseil pour le nouveau vote il faut interdire le vote par correspondance et la confédération doit exiger que les ayants droits soit gérée par elle même et pas en prendre connaissance le jour du vote...

  • Rbb le 26.11.2018 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marre de ces citoyens nombrilistes!

    Ras la patate de cette question jurassienne! Vivement la fin ..., si bien quun jour il y ait une fin!

Les derniers commentaires

  • Tien-Tiens le 28.11.2018 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    Validation

    Qui a dit que le vote du 18 juin 2017 n'était pas valable à part la préfète? Tant qu'un jugement n'est pas entré en force, la présomption d'innocence prévaut; donc les recours peuvent très bien amener à la validation de la votation.

  • Zuber V. le 27.11.2018 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    Etendard Jurassien sur la Mairie

    Moi j'adore comme le Maire allume les bernois en imposant le drapeau jurassien sur la mairie de Moutier en permanence. Trop fort !

  • Philippe le 27.11.2018 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que dit la Rauracienne?

    Comme le dit très bien la Rauracienne, "du Lac de Bienne aux portes de la France", tant que le Jura n'aura pas retrouvé l'intégralité de son territoire historique, la question jurassienne ne sera pas réglée, n'en déplaise au reste de la Suisse.

    • Gérard Cuenin le 27.11.2018 20:04 Report dénoncer ce commentaire

      Rauracienne: texte Prétexte

      La Rauracienne est juste un prétexte. C'est pas avec vos arguments de ce genre que vous allez retrouver la moindre parcelle qui semble vous appartenir selon votre idéologie (j'ai vécu dans le Jura durant et après les plébiscites, j'ai bien compris les méthodes proches de certaines dictatures). Nous n'avons JAMAIS été unis et ne le seront JAMAIS. Quand les Suisses sauront que la Rauracienne originale à été composée en 1830 (par Xavier Stockmar) et ne contient nullement ces paroles. On se charge de l'expliquer à ces Suisses qui comprennent pourquoi on en a marre de ces bringues dans le JB.

  • Urs von Ours le 26.11.2018 23:19 Report dénoncer ce commentaire

    Fin d'un sicle

    Avec lAIJ, les autonomistes ont eu une chance daller jusquau vote communaliste. Ils ont laissé passer cette chance en étant trop sûr deux et se croyant plus royaliste que le Rois. Les séparatistes parlent de démocratie, je parlerais plutôt domerta

    • Ras les rats le 27.11.2018 01:14 Report dénoncer ce commentaire

      Babouin

      Bravo

  • Rbb le 26.11.2018 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marre de ces citoyens nombrilistes!

    Ras la patate de cette question jurassienne! Vivement la fin ..., si bien quun jour il y ait une fin!