Ecole primaire

31 août 2017 10:19; Act: 31.08.2017 10:25 Print

Zoug veut à son tour supprimer le français

Le gouvernement zougois a un an pour présenter un projet au Grand Conseil. Le français sera encore enseigné d'ici-là. .

storybild

Le français pourrait bien disparaître des classes primaires à Zoug. (Photo: Keystone/archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Après la Thurgovie, le canton de Zoug va à son tour plancher sur la possibilité de supprimer l'enseignement du français à l'école primaire. Le législatif a chargé l'exécutif de lui soumettre un projet en ce sens, même si une majorité de députés s'y est opposée.

A Zoug, le rejet d'une motion nécessite la majorité des deux tiers. Les 40 députés qui l'ont refusée n'ont donc pas suffi face aux 34 représentants de l'UDC et du PLR qui ont soutenu le texte. Cette répartition des forces montre toutefois que le projet aura de la peine à passer, lorsque le Conseil d'Etat zougois le soumettra au parlement.

«Oui» pour en débattre

Quelques députés du PDC et du PS ont certes voté «oui» à la motion. Ces derniers soutiennent toutefois souvent les motions en tous genres par principe, afin que le sujet soit débattu de manière approfondie. Leur vote ne témoigne en rien d'un soutien de leur part à la suppression de l'enseignement du français à l'école primaire.

Une majorité de socialistes, de Verts ainsi que de nombreux libéraux-radicaux, démocrates-chrétiens et Vert'libéraux ont rejeté la motion. Le gouvernement zougois a désormais un an pour présenter au Grand Conseil un projet. Le législatif en débattra alors à nouveau et se prononcera définitivement sur la question.

Marche arrière en Thurgovie

Dans le canton de Zoug, comme dans la majorité des cantons alémaniques, le français est enseigné dès la 5e année primaire. L'anglais est enseigné dès la 3e année.

En 2014, le parlement thurgovien a soutenu une motion du même type, convaincu que l'enseignement du français à l'école primaire surchargeait les élèves. Il y a près de trois mois, il a finalement renoncé de justesse à la modification de la loi scolaire que lui soumettait le gouvernement et ce, après l'avoir d'abord soutenue en première lecture.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Beber le 31.08.2017 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Triste ces "attaques"

    C'est marrant ce mépris que peuvent avoir des gens parlant un dialecte pour une langue parlée par 300 millions de personnes. Au passage, c'est aussi méprisant pour ce qui fait la force de la Confédération, à savoir la cohésion nationale.

  • Tssé Tssé le 31.08.2017 10:44 Report dénoncer ce commentaire

    Tsss

    N'importe quoi.. on a jamais remis en question l'allemand ici, ils ne sont pas seuls au monde. Ils n'ont qu'à l'enseigner mieux ce qui déchargerait les élèves. Un peu comme l'allemand ici :) Ce serait bien si c'était mieux enseigné

  • Laeti le 31.08.2017 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Donnant donnant

    Pffff et nous quand est ce qu'on nous retire l'allemand ???

Les derniers commentaires

  • ruedu le 03.09.2017 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'allemand loin

    si une langue devait être supprimée ce serait bien l'allemand avec ses près de 80% de mots d'origine grecque. contrairement au francais qui en grande majorité tire ses origine au latin...-) plus sérieusement je trouve que au moins 2 voir les 3 langues nationales devraient enseignées durant l'école obligatoire...

  • De quoi je me mêle le 03.09.2017 15:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ne rêve pas

    T'es Parents ont aussi l'avs, et le 2ème pillier alors, trouve - Toi une autre excuse, du boulot, pour leurs fierté. Et il ne sont pas fauchés, c'est nos retraites d'aujourd'hui, qui reçoivent le plus! Autre question d'aussi débiles!!?

  • Otto Nom le 02.09.2017 00:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Welschland

    Sécession et vite! Ils nous apprécient seulement pour le surplus de primes maladie que nous payons...à leur place!

  • Lolo le 01.09.2017 07:31 Report dénoncer ce commentaire

    Velche

    voila encore une fois les bourbines n'aiment pas les romands.eliminons l'allemand dans les écoles vu que les bourbines ne sont pas capables de parler le véritable allemand

  • Vivos le 01.09.2017 07:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La minorité contre la majorité

    Je propose de supprimer aussi l'allemand pour nos élèves de la suisse romande . D'autant qu'elle ne nous sert pas dans notre pays!