Transport

15 juin 2017 16:49; Act: 15.06.2017 16:55 Print

Zurich interdit les conducteurs d'Uber-Pop

Pour le gouvernement zurichois, les conducteurs d'Uber-Pop qui ne disposent pas d'une autorisation d'exercer le transport de personnes sont dans l'illégalité et sont donc punissables.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Ces chauffeurs non professionnels respectent les conditions fixées par Uber, mais ils sont en infraction avec le droit suisse. Pour travailler pour Uber, ces conducteurs ont besoin d'une voiture, mais pas d'une autorisation de faire des transports professionnels de passagers, a indiqué jeudi le gouvernement zurichois en réponse à une interpellation parlementaire.

La société californienne Uber estime de son côté que les tarifs pratiqués par Uber-Pop ne permettent pas de gagner sa vie en faisant uniquement ce travail. On ne peut donc pas parler d'activité professionnelle dans le domaine du transport de passagers. Le Ministère public zurichois a pourtant déjà mis à l'amende des conducteurs d'Uber-Pop pour avoir transporté des passagers sans autorisation adéquate.

Droit suisse pas respecté

Plusieurs députés zurichois ont signé une interpellation demandant au gouvernement de s'exprimer sur la légalité des activités d'Uber-Pop. Dans sa réponse, l'exécutif répond que les critères d'Uber-Pop ne respectent pas le droit suisse.

Pour le gouvernement, les conducteurs d'Uber-Pop doivent demander une autorisation d'exercer. Ils sont aussi dans l'obligation d'installer dans leur véhicule un tachygraphe qui enregistre la vitesse ainsi que les temps de conduite et de repos.

Uber permet de louer une voiture avec chauffeur par l'entremise d'une application pour téléphones, à un prix nettement inférieur à celui d'une course en taxi.

Black, X et Pop

La société californienne propose trois services de transports de passagers. Uber-Black emploie des chauffeurs professionnels conduisant des limousines de haut de gamme. Uber-X propose des limousines de gamme intermédiaire. Pour ces deux offres, les conducteurs sont au bénéfice d'une autorisation de transporter des passagers et les véhicules sont équipés d'un tachygraphe.

Uber-Pop s'adresse par contre à des conducteurs non professionnels âgés d'au moins 21 ans. Ils doivent disposer d'une voiture entretenue avec quatre portes. En Suisse, Uber est actif à Genève, Lausanne, Bâle et Zurich.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jojo le 16.06.2017 00:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Geneve n'aide pas quand on veux travailler

    Sans passer par uber jai passé mon permis D1 et fait toutes les démarches pour devenir chauffeur de limousine et surprise: il n'y a pas de possibilité d'avoir une carte de chauffeur a geneve avant l'année prochaine! Et en attendant j'ai une voiture prête à travailler, j'ai le permis pour le transport de personnes j'ai tout fait et pas d'autorisation! Si je passais par uber pop je serai déjà en service! Mais je n'adhère pas à leur principes! Donc l'état tue ceux qui veulent bien faire pour faciliter ces grosses sociétés! Alors que faire? Travailler au noir? Merci Geneve!

  • Le Genfer le 15.06.2017 20:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Go Uber go !

    Tout ça pour protéger une corporation , dénommée les "taxis" , véhicules degueux, service à chier, "chauffeurs" baragouinant le français, et cerise sur le gâteau , prix prohibitifs...prise en charge à GE CHF 6.50!! Prendre Uber, c'est un autre monde....

  • Rbq le 15.06.2017 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils font bien

    sans parler de prix, si les taxis étaient plus aimables et surtout offraient des facilités de paiement aussi pratiques qu'uber, on y réfléchirait à deux fois. évidemment Uber pop est à proscrire puisque c'est clairement déloyal, mais qui veut monter dans la voiture lambda d'un mec lambda qui a sûrement un permis étranger d'origine douteuse ?

Les derniers commentaires

  • Deuxservices le 16.06.2017 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Uber black ou pop ?

    Uber-black oui car conduit par des pro avec assurances, temps de travail, entretien véhicule, etc Uber-pop non car n'importe qui peux le faire avec les risques qui en découlent !!!

  • Marie le 16.06.2017 07:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une question de temps

    Ce n'est qu'un gain de temps temporaire, la révolution est en marche (...), le model Uber va inexorablement changer nos société il faut s'y habiter et chacun doit chercher à en tirer profit. Un monde ultra-protégé et règlementé est voué à disparaître, tôt ou tard, alors autant prendre le train en marche, ou rester derrière, beugler inutilement lors de manifs et rester sur le carreau, à vous de choisir!

    • Jens le 16.06.2017 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      Les modèles sont aussi temporaires puisque ils succèdent forcément à un autre...

    • lolo le 16.06.2017 15:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      sauf qu'avec les commissions prises par uber il est impossible aux chauffeurs de s'en sortir sans faire 60-80 heures par semaine...et après quelques années il faudra changer de voiture. c'est un modèle pourri. appliquez-le à vous-même et travaillez en suisse pour 12 francs de l'heure :-)

  • Pitsch le 16.06.2017 06:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mobilité

    J'habite le canton de Zurich et emploie régulièrement Uber. Moins d'attente et surtout nettement moins cher qu'un taxi normal.

  • Lolo le 16.06.2017 05:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Zurich

    Ca montre quand Suisse romande nos politiques sont pas capable de faire là lois

  • Jojo le 16.06.2017 00:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Geneve n'aide pas quand on veux travailler

    Sans passer par uber jai passé mon permis D1 et fait toutes les démarches pour devenir chauffeur de limousine et surprise: il n'y a pas de possibilité d'avoir une carte de chauffeur a geneve avant l'année prochaine! Et en attendant j'ai une voiture prête à travailler, j'ai le permis pour le transport de personnes j'ai tout fait et pas d'autorisation! Si je passais par uber pop je serai déjà en service! Mais je n'adhère pas à leur principes! Donc l'état tue ceux qui veulent bien faire pour faciliter ces grosses sociétés! Alors que faire? Travailler au noir? Merci Geneve!

    • Røbby Hood le 16.06.2017 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jojo

      ben tu fais uber pendant 1 ans ...

    • Auboulot Jean le 16.06.2017 11:11 Report dénoncer ce commentaire

      Et ?

      Il y'a uber X qui est tout à fait légal à Genève, moi c'est le principe des taxis qui m'insupporte.