Hooliganisme

23 juin 2011 11:35; Act: 23.06.2011 11:41 Print

Zurich supprime sa liste de fans violents

La ville de Zurich n'enregistrera plus les fans potentiellement violents. Le parlement communal a pris la décision de ne pas prolonger l'expérience mise en place en 2010.

Une faute?

Le parlement communal a décidé mercredi soir par 75 voix contre 38 de ne pas prolonger l'utilisation de la base de données controversée Gamma, qui fichait les supporters potentiellement violents, entrée en vigueur début 2010 pour une année.

La majorité des socialistes, des UDC, des Verts libéraux, des Verts, des Démocrates suisses et de la Liste alternative ont fait barrage à une prolongation jusqu'à fin 2012. Ils ont dénoncé l'enregistrement en masse de fans «irréprochables».

Le système Gamma recense les noms de supporters qui n'ont pas exercé eux-mêmes de violences mais se sont tenus à proximité de heurts autour des stades et des patinoires. Les habitants de Zurich avaient plébiscité en 2009 son introduction provisoire.

Pour les partisans de la base de données, par son large «oui», le peuple zurichois avait exigé des mesures contre le hooliganisme. Ils ont accusé les opposants de ne pas vouloir donner à la police les instruments nécessaires à cette lutte.

A fin août 2010, 52 personnes avaient été enregistrées, la plupart parce qu'elles se trouvaient dans un «groupe cherchant la violence». La majorité ne s'est pas vu infliger de peine.

L'enregistrement est signalé par écrit aux personnes concernées et des spécialistes prennent contact avec elles. Aucune n'a fait recours.

(ats)