Argovie

11 juin 2019 16:15; Act: 11.06.2019 17:46 Print

Ce paysan slalome entre les autos des festivaliers

Plusieurs visiteurs de l'Argovia-Fäscht ne sont pas repartis avec leur voiture, samedi soir à Birrfeld. Au grand dam de l'agriculteur qui avait prêté son champ pour servir de parking.

Une faute?

Près de 45'000 personnes ont assisté samedi à l'Argovia-Fäscht. Le festival, qui s'est tenu à l'aérodrome de Birrfeld (AG), a notamment accueilli des artistes tels que James Arthur, Loco Escrito, Stress ou encore Lo & Leduc.

Peut-être trop avinés, ou fatigués, certains festivaliers ont laissé leur voiture sur place. Et ils ne se sont pas montrés très pressés de venir les récupérer. Selon un lecteur, qui habite la région, une dizaine d'autos étaient toujours garées dimanche soir dans le champ mis à disposition par un paysan du coin. Une voiture s'y trouvait même encore lundi à midi. Or, selon l'accord conclu avec les organisateurs du festival, le terrain aurait dû être libéré au plus tard dimanche à 13 heures.

Le lecteur alémanique, qui est aussi un ami de l'agriculteur en question, ajoute: «Il faut qu'il puisse récupérer au plus vite son champ pour pouvoir le travailler. Dimanche, il s'est contenté de le faire autour des voitures.»

Malgré les désagréments causés, le paysan ne compte pas alerter la police. Il exige cependant qu'une meilleure solution soit trouvée pour l'année prochaine.


(20 Minuten/ofu)