Transports publics

16 janvier 2019 18:19; Act: 16.01.2019 18:19 Print

«La hausse des prix peut inciter à la resquille»

Le nombre de personnes voyageant sans billet de transport valable augmente en Suisse. Mais, dès avril, les récidivistes seront plus sévèrement punis.

storybild

(Photo: Keystone/Alessandro Della Valle)

Sur ce sujet
Une faute?

En 2017, les CFF ont pincé 440'000 resquilleurs et ont déposé «des milliers de plaintes pénales», indique sa porte-parole Franziska Frey. Selon des estimations de l'organisation tarifaire nationale des transports publics CH-direct, 3% des voyages se font sans billet avec, à la clé, des pertes de plusieurs millions de francs pour les compagnies de transports publics.

Sondage
Avez-vous déjà resquillé?

La hausse du nombre de resquilleurs en Suisse se perçoit aussi dans les chiffres de l'Office fédéral de la statistique, qui répertorie les cas d'obtention frauduleuse d'une prestation, traités pénalement. Ce chiffre a passé de 512 en 2012 à 635 en 2017, soit une hausse de près d'un quart. La resquille représente la grande majorité des délits d'obtention frauduleuse d'une prestation (art. 150 du Code pénal suisse). Et «20 Minuten» note par ailleurs qu'un prévenu sur quatre est un jeune homme âgé entre 15 et 19 ans.

Nos confrères ont voulu savoir pourquoi les gens resquillaient. Les spécialistes interrogés sont unanimes: le prix du billet y est pour quelque chose. «Je suppose que l'augmentation des prix des billets incite certaines personnes à resquiller», estime Thomas Sauter-Servaes, expert de la circulation à la Haute école zurichoise en sciences appliquées.

Risque et bénéfice mis dans la balance

Les personnes qui ne paient pas leur ticket agiraient de manière pragmatique: «Resquiller est toujours le résultat d'une évaluation des risques et des probabilités de se faire pincer. Même la perspective d'une lourde amende peut être considérée comme plus avantageuse que l'achat d'un billet si le risque d'être pris est faible», explique pour sa part Christian Laesser, professeur en tourisme et management à l'Université de Saint-Gall. A la question de savoir pourquoi les resquilleurs sont avant tout de jeunes hommes, il répond que cette catégorie est généralement davantage prête à prendre des risques.

Afin de lutter contre le problème, les entreprises de transport suisses planifient un registre national pour répertorier les resquilleurs. Il devrait être prêt en avril 2019. Dans un premier temps, il réunira les plus grandes entreprises de transports. D'ici à fin 2019, il devrait couvrir les quelque 250 entreprises de transports affiliées à CH-direct.

Amende plus salée en cas de récidive

Pour les utilisateurs, cela signifie que s'ils voyagent sans titre de transport valable, le contrôleur pourra savoir s'ils ont déjà resquillé dans d'autres compagnies de transports, ce qui n'est pas le cas actuellement. Et si récidive il y a, l'amende sera plus salée.

(maz/jk/ofu/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Thomas le petit train radin le 16.01.2019 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le vrai problème

    Donc on va augmenter les amendes et profiter au passage d'encore augmenter les prix des billets? Personne se dit qu'il faudrait peut-être plutôt les rendre un peu plus abordables ? C'est quand même des transports publics, ça doit être accessible à tous pour une somme raisonnable. Les politiques sont bien contents d'avoir leurs AG offerts mais ils devraient penser au peuple qu'ils sont censés représenter. Censés. On nous parle écologie, dangers de la route etc, mais sûrement qu'offrir des transports publics plus abordables aiderait. Après voilà... on a d'un côté ce genre d'arguments moraux sur l'accessibilité mais ça fera jamais le poids face à l'argument financier. Donc on va continuer à essayer de récupérer le plus d'argent des consommateurs... Donc autant avoir la voiture. Ou comment les CFF&co encouragent la pollution avec leurs prix :-)

  • cotz04 le 16.01.2019 19:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À bon entendeur

    La resquille n'est pas 1 bien en soi mais quand on voit le tarif que l'on paye pour voyager en transports publics , ça fait réfléchir . Au lieu de mettre des milliards pour élargir les autoroutes ( qui ne résoudront en rien les problèmes liés au trafic !!!) notre cher CF devrait mettre ces milliards pour faire baisser les prix ou même rendre gratuit les trajets en transports publics , et en mène temps on ferait 1 petit geste pour la planète ( ne suis pas du tout ecolo ;-)

  • Bu le 17.01.2019 00:19 Report dénoncer ce commentaire

    Bu

    Quand certains trajets coûte plus cher qu'un billet d'avion.... Sa se comprend

Les derniers commentaires

  • Kenzo le 17.01.2019 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    Honteux!

    Le train est beaucoup trop cher... 140.- un lausanne-Zurich c'est moins cher d'aller à barcelone en avion... Pareil pour le bus 3.60.- pour rester a peine 10 minutes dans un bus puis encore 3.60.- pour le retour... Il suffit d'être deux et vaut mieux prendre la voiture et payer le parking ou encore aller en ville en uber coûte moins cher que le bus... Et oui c'est une énorme honte pour notre pays... La suisse ne prône en rien l'écologie.

    • Pascal Brouillard le 17.01.2019 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Kenzo

      C'est pour cela que je fais tout en voiture.

  • Simon Huguenin le 17.01.2019 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    oui mais

    le souci c'est qu'on doit par exemple sortir 40.- direct pour un billet... mais une voiture ca taxe en moyenne 1.- le km... faites le calcul ca revient moins cher le train, mais c'est pas le même confort. En voiture t'as pas un qui pue, un hurleur au téléphone, un gland avec les pieds gras sur le siège... et j'en passe... on réalise pas les couts mais une bagnole si tu l'utilises régulièrement t'en as pour deux fois le prix d'un AG, mais t'as une liberté totale. Donc soit voiture soit Tp mais les deux c'est impayable

  • DidierM le 17.01.2019 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Râleurs

    Arrêtez de vous plaindre sur le prix des billets et renseignez-vous! Il existe des billets dégriffés avec des réductions jusqu'à 80% pour pratiquement tous les trains.

  • Karesz le 17.01.2019 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Comment ce ailleurs?

    En Hongrie le grand méchant gouvernement de droit offre la gratuite des transport publiques (trains compris) pour les gens plus de 65 ans (touristes EU citoyens et Suisses aussi). ABE

  • Soso le 17.01.2019 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la voiture

    Personnellement il est très rare que je prenne les transports publics. C'est trop cher. J'aime mieux ma voiture. Les transports publics c'est déjà pénible de devoir attendre, prendre les billets etc, et en plus les prix ne nous encouragent pas pas du tout à changer de moyen de locomotion.