Zurich

25 mai 2019 12:05; Act: 25.05.2019 12:05 Print

Condamné après une dispute qui a viré au drame

par T. Mathis/ofu - Un septuagénaire est décédé fin 2017 à Zurich-Schwamendingen. Son agresseur a été condamné jeudi à 12 mois de prison avec sursis pour homicide par négligence.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Deux hommes se sont disputés, en novembre 2017 à Zurich-Schwamendingen, à cause d'une voiture mal garée. Un retraité alors âgé de 79 ans avait remis à l'ordre un automobiliste qui avait garé son véhicule sur le trottoir. La bagarre avait dégénéré à tel point que le conducteur avait fini par frapper le septuagénaire à au moins trois reprises au niveau de la tête. Le senior avait perdu l'équilibre et était tombé au sol. Il était décédé peu de temps après sur les lieux de l'altercation en raison d'une insuffisance cardiaque.

Lors du procès, qui s'est tenu jeudi à Zurich, l'accusé de 55 ans a assuré qu'il avait frappé le retraité uniquement pour se défendre. «La victime m'a attaqué avec un trousseau de clés. J'ai juste voulu protéger mon visage. Je suis désolé si l'homme est décédé.»

«Particulièrement violent»

L'avocat de la défense a demandé l'acquittement pour son client. Selon lui, la situation a uniquement dégénéré à cause de la réaction totalement démesurée de la victime.

Le Ministère public, lui, a rappelé que deux témoins ont vu le prévenu frapper le senior alors qu'il était déjà au sol. Il a aussi estimé que l'accusé aurait dû prendre en compte le fait que ses coups puissent provoquer la mort du septuagénaire. Raison pour laquelle le Ministère public a requis 11 mois de prison avec sursis.

Pour finir, le Tribunal de district de Zurich a condamné le quinquagénaire à 12 mois de prison avec sursis pour homicide par négligence et lésion corporelle. La conclusion de la présidente du tribunal: «Il n'a peut-être pas commencé la bagarre, mais il s'est montré particulièrement violent.»