Vaud

30 janvier 2019 06:49; Act: 30.01.2019 07:45 Print

«Anarchie» dans les prix de la pause-café à l'Etat

par Francesco Brienza - Selon où il travaille, un fonctionnaire paie son Nespresso deux fois plus cher que ses collègues. Ce qui ne gêne pas le Canton.

storybild
Une faute?

«Au début, on se dit que ce n’est rien, mais à la fin de l’année ça fait une belle somme!» Cette enseignante vaudoise ­digère moins bien son café ­depuis qu’elle a fait ses calculs: dans son école, une boîte de 50 capsules plates Nespresso s’achète 45 francs. «Dans un autre collège, la même boîte est à 25 francs, déplore-t-elle. Il n’y aurait pas un problème?»

Vérification faite, certains services de l’Etat vendent jusqu’à 1 franc pièce les capsules préférées de George Clooney. Pourtant, les boîtes Nespresso «business» ont un tarif unique de 24 fr. 10 à l’achat (lire encadré). Après quoi il est «du ressort de nos clients d’appliquer les prix qu’ils souhaitent à leurs collaborateurs», note la multinationale lausannoise. Dans la majorité des cas, la boîte est proposée entre 25 et 30 francs.

Le prix dépend de l'infrastructure

L’Etat se défend de se remplir les poches sur le dos des employés. «Chaque entité gère ses machines de manière indépendante, indique Laurent Koutaissoff, du Bureau d’information et de communication. Le prix de vente couvre parfois l’entretien et le renouvellement des machines, ainsi que le sucre et la crème. Certains sites proposent une cafétéria, d’autres un distributeur ou simplement une machine dans un bureau. Le prix varie donc selon l’infrastructure.»

Une explication qui ne convainc pas notre professeure. «Cafète ou pas, ça reste du self-service. A ce prix, ils pourraient acheter une machine neuve tous les trois mois...»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Picsou le 30.01.2019 06:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    révolution

    De toutes façons dans le canton de Vaud c'est l'anarchie partout. Si le citoyen savait le quart de qui se passe dans certains services de l'Etat, il ferait la révolution dans la rue.

  • lulu le 30.01.2019 07:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si elle n'est pas contente

    elle n'a qu'à prendre son thermos.....

  • Jean le 30.01.2019 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pleurer la bouche pleine

    C'est vrai qu'avec un salaire d'enseignant on a de la peine à s'offrir un café, encore plus un Nespresso. J'ai de la peine pour eux....si si sincèrement !

Les derniers commentaires

  • Mamounia le 01.02.2019 16:32 Report dénoncer ce commentaire

    La solution ?

    Cotisez-vous pour acheter une machine à café "DeL....." + du café en grains (frais moulu pour chaque tasse !) + de l'eau = du bon café, à prix record ! Et halte à la pollution des "dosettes" N... et autres ...

  • Mouton Noir le 01.02.2019 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    Info essentielle

    Arrêter le café et la pause. Le problème n'existe plus. On parle de centimes de différence alors que certains qui ont un job se battent dès le mi mois pour manger. Je ne parle pas des plus gros problèmes en Suisse

  • pupuce le 31.01.2019 09:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    grauit

    Je suis persuadé que pour les conseillères et les conseillers d'état du canton de vaud et divers fonctionnaires le café est gratuit !

  • Bernard Gorgerat le 31.01.2019 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juste prix !

    Vu leurs rémunération il n'y a pas de quoi s'inquiéter.

  • marcValais le 30.01.2019 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre fonctionnaire

    Naturellement les fonctionnaires qui passent la plupart du temps à la cafétéria cela au final coûte

    • Sir Hill le 30.01.2019 20:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @marcValais

      Très original...