Vaud

13 décembre 2019 19:02; Act: 13.12.2019 19:02 Print

«Comme une pluie de cailloux contre le wagon»

Vendredi vers 14h, les passagers d'un train circulant entre Bex et Aigle ont eu une grosse frayeur.

storybild

Le train est resté immobilisé en gare d'Aigle. (Photo: Chantal Dervey/24 heures)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le moins que'on puisse dire, c'est que nous avons eu très peur. Notre train circulait normalement, entre Bex et Aigle, lorsque tout à coup nous avons entendu un bruit assourdissant. Durant une dizaine de secondes, c'est comme si une pluie de cailloux était en train de s'abattre contre le wagon. J'en ai d'ailleurs vu plusieurs taper contre les vitres.» Lydia et ses amies ne s'expliquent toujours pas ce qui a pu se passer, vendredi vers 14h.

Toujours est-il que le train dans lequel elles se trouvaient a ensuite dû être immobilisé en gare d'Aigle, à cause d'un problème de freins. «En descendant de la rame, j'ai été surprise de constater qu'elle semblait totalement intacte. Mais il est vrai que c'est en dessous du train que les mécanos s’affairaient», poursuit Lydia.

De leur côté, les CFF confirment la dérangement technique, précisément une panne de freins. «Mais nous n'avons aucune information concernant un éventuel éboulement», communique une porte-parole. Usager habituel de cette ligne, Manuel* confirme qu'un tel phénomène est improbable. «En tant que Valaisan, des éboulements, j'en vois souvent! Mais pour moi, sur cette ligne, c'est impossible, car il n'y a tout simplement pas de montagne à proximité.»

*Nom connu de la rédaction

(xfz)