Ormont-Dessus (VD)

08 janvier 2019 12:49; Act: 08.01.2019 16:04 Print

«Je veux gérer autrement cette commune»

par Frédéric Nejad Toulami - Tout nouveau syndic, Christian Reber aborde les problèmes qui nuisent à la station des Diablerets et expose sa vision pour l’avenir.

storybild

Christian Reber dit vouloir gérer différemment la commune et mieux communiquer. (Photo: FNT)

Sur ce sujet
Une faute?

Après la démission de son prédécesseur, Christian Reber a été élu tacitement à la tête de l’exécutif de la station des Alpes vaudoises. Très endettée, elle s’est déchirée sur la nécessité de remplacer la remontée mécanique d'accès au domaine d’Isenau, désormais démantelée (lire encadré). Mais grâce à la nouvelle télécabine du Meilleret et aux Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) l’an prochain, le nouveau syndic se veut optimiste.

Patron d’une agence immobilière, notamment, pourquoi avez-vous postulé, à 61 ans, pour être syndic depuis le 1er janvier?
J’étais resté éloigné de la politique car j’ai exercé comme juge pendant 27 ans. Mais j’étais critique envers la situation qui prévalait à Ormont-Dessus. J’ai alors décidé de consacrer du temps pour ma commune, où il règne un grand malaise et une fracture entre l’exécutif et le législatif. Des habitants m’ont sollicité et ma femme m’a alors encouragé.

Vous vous étiez d’ailleurs fendu en 2017 d’une lettre publique intitulée J’accuse, vis-à-vis des autorités locales…
Je reprochais à la Municipalité d’alors sa gestion des problèmes et son manque de communication. Sa politique de confrontation et son absence d’écoute, notamment envers les opposants au projet d’un nouveau télécabine à Isenau, n’a mené à rien de bon pour la commune. Pour rappel, les oppositions sont un droit démocratique à respecter. Il s’agit alors de débattre et trouver des compromis pour une solution. Or les choses ont dérapé.

Qu’allez-vous faire de différent?
Je veux gérer différemment cette commune, qui va très mal économiquement. Et je souhaite rétablir le dialogue autour de futures rencontres. Quant au projet du domaine d’Isenau, il devra être plus modeste pour être viable. Je désire rencontrer les opposants pour partager nos avis dans le respect. Et au pire, la justice tranchera. Mais le dossier est aussi émotionnel. Pour l’anecdote, mon prédécesseur ne m’a ni rencontré, avant que je devienne syndic, ni même transmis de dossiers importants, alors que la loi l’exige.

Quelle est la situation touristique en ce début de saison?
Vraiment bonne, avec une forte fréquentation entre Noël et Nouvel-an grâce à un très bon enneigement, et pas que sur le glacier. Nous avons aussi bénéficié de l’effet du magic pass. En raison du manque d’or blanc, l’école de ski des Paccots (FR) est par exemple venue ici.

Quels sont les atouts d’Ormont-Dessus?
Nous attendons beaucoup des retombées médiatiques, et donc de visibilité pour la station des Diablerets, grâce aux épreuves de ski des JOJ en janvier prochain. Cela permettra de faire connaître le massif bien enneigé des Diablerets ainsi que sa piste réaménagée et sa nouvelle télécabine du Meilleret.

Découvrez dans cette vidéo les retombées que Christian Reber attend des JOJ 2020, qui auront lieu du 9 janvier au 22 janvier 2020:

(FNT)