Conseil d'Etat vaudois

11 décembre 2019 21:29; Act: 12.12.2019 06:39 Print

Voici la candidate mystère de la Grève du climat

«Juliette» a été tirée au sort par les militants de la Grève du climat en prévision de la complémentaire au Conseil d'Etat vaudois du 9 février.

storybild

Un enfant mélange les noms des candidats de la Grève du Climat Vaud lors du tirage au sort du nom du candidat qui portera la candidature collective a lélection complémentaire au Conseil d'Etat. (Photo: Keystone/Jean-christophe Bott)

Sur ce sujet
Une faute?

Les militants de la Grève du climat ont tiré au sort mercredi soir le nom de la personne qu'ils lanceront dans la complémentaire au Conseil d'Etat vaudois du 9 février. Ce sera «Juliette», mais la candidature sera collective et participative, promettent-ils.

Pour l'heure, on ne connaît ni son nom de famille, ni son âge, ni son profil. Mais Juliette, qui n'était d'ailleurs peut-être même pas dans la salle mercredi soir, sera chargée de défendre la position commune de la Coordination climat Vaud, qui compte une centaine de personnes.

Sept d'entre eux s'étaient déclarés intéressés à participer à cette démarche et leurs noms - déposés dans un bocal - ont été tirés au sort l'un après l'autre. Le premier nom sur la liste sera celui qui sera inscrit sur le bulletin électoral. Mais Juliette ne sera pas plus médiatisée que les autres volontaires, demandent-ils.

Dépersonnaliser

«Nous voulons dépersonnaliser un maximum cette élection», a expliqué un des membres de la Grève du climat. A ses yeux, ce tirage au sort est aussi une critique du système politique et médiatique. «Nous voulons investir cette démocratie, débattre. On va poser des questions de fond», ajoute un autre militant.

Pour tous les participants, l'essentiel est de donner une visibilité supplémentaire à l'urgence climatique et sociale. Ils exigent que la Suisse prenne des mesures pour atteindre un bilan net des émissions de gaz à effet de serre nul en Suisse d'ici à 2030. «On est en train d'élaborer un plan climat au niveau national», ont-ils rappelé.

Ils n'ont pas de programme politique tout prêt. «Nous ne sommes pas un parti. Le plan climat comprend des valeurs, par exemple de justice sociale», a précisé un membre. Rendre compte de l'urgence climatique est leur «priorité absolue», mais ils soutiennent aussi les revendications de la grève féministe, par exemple.

Dépasser un carcan

L'assemblée a réuni une petite trentaine de participants et s'est déroulée sur un mode assez particulier. Les journalistes ont été priés de signer à l'entrée une charte où ils s'engageaient à ne pas personnaliser leurs comptes-rendus sur cette candidature. «L'idée est de dépasser le carcan de la personnalisation» a expliqué un militant.

La soirée a commencé par un exposé sur les méthodes participatives et le tirage au sort, qui est pratiqué depuis la Grèce antique. L'orateur, doctorant en sciences politiques, a présenté brièvement des expériences au Canada, au Mexique ou en France, par exemple.

L'élection complémentaire au Conseil d'Etat vaudois se disputera le 9 février. Le dépôt des listes est agendé au 23 décembre. Adoubée par son parti, la PLR payernoise Christelle Luisier est la grande favorite dans cette élection. Elle devra affronter une candidature collective un peu particulière.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bernard le 11.12.2019 22:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un vrai scandale

    Alors qu'on se dirigeait vers une élection tacite avec Madame Luisier, voici qu'à présent il y a lieu organiser une élection en bonne et due forme à cause de cette bande de guignols... L'issue du vote ne fait aucune doute ! Le coût d'une élection devant se situer à environ 500'000.- minimum, il s'agit ici d'une dépense inutile avec nos impôts et d'un gaspillage de papiers. Je trouve qu'on devrait mettre la facture à charge de ce collectif dans l'hypothèse où ils n'obtiennent pas un certain nombre de voix....

  • vdbevs le 11.12.2019 22:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Démocratie directe

    Franchement, une élection à CHF 500'000 pour faire plaisir à Juliette et consorts, ça fait cher le caprice !!!

  • Albert le Bleu le 11.12.2019 22:16 Report dénoncer ce commentaire

    Irresponsables coûteux

    Faire perdre un demi million pour une candidature qui n'apporte rien, n'a aucune chance... C'est pas parce qu'on défend une bonen cause qu'on est responsable et intelligent...

Les derniers commentaires

  • Anti nanas le 14.12.2019 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chevrerie

    Y a pas de raison qu'on nous impose luisier sans demander notre avis!

  • Gédéon le 12.12.2019 18:36 Report dénoncer ce commentaire

    Une bonne fessée à cette Juliette

    J'espère au moins qu'en prenant une déculottée, ce mouvement d'extrémistes de gauche, se diluera de lui-même, pour disparaitre à jamais...La Juliette n'est qu'une farce, d'un mouvement qui prend l'air !

  • Gédéon le 12.12.2019 18:29 Report dénoncer ce commentaire

    Gaspilleurs des deniers publics

    Les militants de la Grève du climat sont des charlots, et ne devraient pas avoir autant d'écoute des médias...Malheureusement ceux-ci, font le jeu de ces marionnettes, qui ont juste trouvé une façon de se faire de l'argent facile, et de faire parler d'eux ! De toute façon, aucune chance de gagner l'élection complémentaire, car les citoyens commencent à comprendre que le climat n'est pas leur priorité, dont ils se foutent comme de leurs premières chaussettes...

  • La gourde incomprise le 12.12.2019 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyons

    Grève du climat ou pas, Broulis doit partir, l'année de trop???, à voir nos impôts indécents pour le social. Et les communes... ne baissent pas.???

    • Cahuzis le 12.12.2019 22:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @La gourde incomprise

      Dans un autre pays, il aurait été condamné et débarqué vite fait!

    • Egalité? le 14.12.2019 10:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Cahuzis

      Broulis et toutes les miss monde qui vont avec

  • Roméo le 12.12.2019 16:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ma Juliette

    Restes avec moi Juliette