Lausanne - Erasmus

10 mars 2014 18:36; Act: 10.03.2014 18:48 Print

«La Suisse perd en attractivité»

Environ 200 étudiants ont protesté lundi contre l'exclusion de la Suisse des programmes européens Erasmus et Horizon 2020.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour montrer ce qui risque d'être mis au rebut, ils ont entassé sur une table du matériel de laboratoire, des ordinateurs et des livres de cours près du Learning Center, à l'EPFL.

«Nous avons voulu montrer ce qui est réellement et concrètement en jeu», a expliqué à l'ats Renaud Goupil, d'AGEPoly, l'association des étudiants de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Sur une banderole, on pouvait voir une calculatrice et le slogan «Mathémathiques sans Horizon 2020».

Les manifestants voulaient signifier leur «désaccord» après l'exclusion de la Suisse des programmes européens, suite à la votation du 9 février sur l'immigration. «C'est une perte terrible pour le système de formation en général», a ajouté M. Goupil.

Pour les manifestants, les propositions du Conseil fédéral de la semaine dernière ne sont pas suffisantes. «Ce n'est pas qu'une question d'argent. On ne peut pas pallier ainsi les échanges entre les universités. Et les chercheurs suisses ne pourront plus diriger de projets. La Suisse perd énormément en attractivité», a-t-il dit.

(ats)