Vaud

22 février 2011 19:04; Act: 23.02.2011 09:29 Print

«Les cyclistes devraient être plus amendés»

Un député UDC du Grand Conseil vaudois estime que l'Etat devrait moins «chercher à piéger» les automobilistes avec des radars et davantage sanctionner les cyclistes indisciplinés.

Sur ce sujet
Une faute?

Philippe Ducommun, président de la section Lausanne de l'UDC Vaud, souhaiterait que que les autorités cantonales s'inspirent de la chasse aux «cyclo-terroristes» menée à Genève, l'automne passé, sur ordre de Pierre Maudet, conseiller administratif de la ville.

«Les automobilistes sont pris pour des vaches à lait avec la multiplication des contrôles de vitesse. Les 14 radars disséminés dans le canton de Vaud rapportent plus de 11 millions de francs par année à l'Etat. Cela représente une moyenne de 833'928 francs par an par radar ou encore de 2284 francs par jour par appareil!», a relevé, mardi, l'élu de 39 ans.

Quand les autorités affirment qu'elles ne veulent pas piéger les automobilistes et les motocyclistes, Philippe Ducommun estiment qu'elles mentent. «Placer un radar dans la descente de l'autoroute, sur le toboggan entre Châtel-St-Denis et Vevey, à un endroit limité à 80 km/h, qu'est-ce c'est d'autre qu'installer une pompe à fric?», s'interroge-t-il.

«L'UDC se trompe de cible»

Pour Philippe Ducommun, lui-même inspecteur de police judiciaire, les forces de l'ordre devraient être plus souples avec les contrôles de la vitesse des automobilistes et davantage s'intéresser à l'indiscipline d'autres usagers de la route. «Actuellement de nombreuses infractions à la circulation routière sont commises par des cyclistes et des amateurs de planches à roulettes qui n'hésitent plus à provoquer le danger sur nos routes par des comportements inadaptés. Il serait temps d'amender enfin ceux qui brûlent des feux rouge en ville!» propose-t-il.

Pour Karine Crousaz, présidente de Pro Velo Lausanne, l'UDC se trompe de cible. Selon elle, les cyclistes lausannois ne sont pas des «cyclo-terroristes» et ont plutôt un comportement «bon enfant». «Il est normal que la police s'intéresse en priorité aux automobilistes. Ils représentent davantage de danger sur les routes que les cyclistes», souligne-t-elle.

(gco)

Les commentaires les plus populaires

  • jycroispas le 23.02.2011 14:05 Report dénoncer ce commentaire

    K Crousaz mais qu'elle inconsciente

    Il est normal que la police s'intéresse en priorité aux automobilistes.Ils représentent davantage de danger sur les routes que les cycliste" dixit KC! Mais vous ête débile! C'est le cycliste qui risque de se retrouver sur une chaise roulante ou à la morgue! Et souvent par sa propre faute car il est conforté par le "t'inquiète pas, la loi dit que c'est l'automobiliste qui est fautif de toute façon et les flics sont cools avec les vélos!" que vous pronez! Un conseil pro-vélo virer votre dangereuse présidente, vous sauverez des vies!

  • M&ms le 23.02.2011 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Traitement égal

    Pour les cyclistes, les mêmes amendes que pour les autres usagers, les piétons également, quand on touche au porte-monnaie ils feront bien plus attention.

  • ric67 le 23.02.2011 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Inconscience

    Il est vrai qu'à Lausanne e certains cyclistes inconscients prennent des risques inconsidérés en se moquant éperdument des règles de la circulation, sans compter les rollers et autres trottinettes qui déboulent sans prévenir... Heureusement, la nature fait bien les choses ils sont généralement eux-mêmes victimes de leur propre je m'en foutisme....

Les derniers commentaires

  • Anne le 23.02.2011 22:29 Report dénoncer ce commentaire

    dans quel intérêt?

    Pour les cyclistes qui roulent sans éclairage, je suis d'accord. C'est très dangéreux. Par contre les cyclistes sont souvent contraints à brûler des feux rouges, sinon on risque de se faire sandwicher entre un camion et une 4x4. Pour moi c'est ma vie qui prévaut sur la loi. Ils peuvent me donner des amendes pour les feux rouges, la seule chose qui changera, se sera mon choix de moyen de transport. Si je reçois trop d'amendes, je prendrai la voiture. Résultat : plus de bouchons, moins de parkings disponibles.

    • Ysi le 24.02.2011 11:39 Report dénoncer ce commentaire

      Excuse bidon pour ne pas s arreter au feux rouge

      on est jamais contraint de bruler un feu rouge. c'est quoi ce raisonnement à deux balles, brûler un feu rouge et beaucoup moins dangereux que de s'arrêter au feu, ça va pas la tête. c'est ce genre de raisonnement débile qui fait les accidents les plus graves.

  • Harry le 23.02.2011 17:59 Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr!

    Les cyclistes qui ne respectent pas les règles de la circulation doivent bien sûr être amendés mais les chauffards aussi. L'Etat ne cherche pas à piéger les automobilistes mais les chauffards. Grosse nuance! On dirait que ce député UDC croit que tous les automobilistes sont des chauffards. Il suffit de lever le pied pour respecter les limitations de vitesse. Si vous choisissez de foncer et que vous avez une amende c'est quand même de votre faute.

  • jycroispas le 23.02.2011 14:05 Report dénoncer ce commentaire

    K Crousaz mais qu'elle inconsciente

    Il est normal que la police s'intéresse en priorité aux automobilistes.Ils représentent davantage de danger sur les routes que les cycliste" dixit KC! Mais vous ête débile! C'est le cycliste qui risque de se retrouver sur une chaise roulante ou à la morgue! Et souvent par sa propre faute car il est conforté par le "t'inquiète pas, la loi dit que c'est l'automobiliste qui est fautif de toute façon et les flics sont cools avec les vélos!" que vous pronez! Un conseil pro-vélo virer votre dangereuse présidente, vous sauverez des vies!

  • ric67 le 23.02.2011 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Inconscience

    Il est vrai qu'à Lausanne e certains cyclistes inconscients prennent des risques inconsidérés en se moquant éperdument des règles de la circulation, sans compter les rollers et autres trottinettes qui déboulent sans prévenir... Heureusement, la nature fait bien les choses ils sont généralement eux-mêmes victimes de leur propre je m'en foutisme....

    • gertrude le 23.02.2011 13:54 Report dénoncer ce commentaire

      pas si simple

      pas seulement, l'automobiliste qui écrase un cycliste, même par la faute exclusive du cycliste en supportera aussi les conséquences, aussi bien financières que psychiques.

  • M&ms le 23.02.2011 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Traitement égal

    Pour les cyclistes, les mêmes amendes que pour les autres usagers, les piétons également, quand on touche au porte-monnaie ils feront bien plus attention.