Echallens (VD)

22 juillet 2014 07:30; Act: 22.07.2014 08:28 Print

«Sur le fond, tout est juste. C’est mon métier, ma vie!»

par Frédéric Nejad Toulami - Une parodie autour du célèbre promoteur immobilier Bernard Nicod se joue jusqu'en août dans un champ. L'intéressé, dans le public samedi, a beaucoup ri.

storybild

Le vrai Bernard Nicod (à g.) est allé féliciter le comédien Thierry Pahud à la fin du spectacle. (Photo: DR)

Une faute?

Le fameux bâtisseur vaudois s’est prêté au jeu. Averti la semaine passée par «20 minutes» que le rôle central de la pièce «Chantier» s’inspirait totalement de lui, Bernard Nicod a accepté d’aller la voir avec sa compagne, samedi. Allait-il apprécier le personnage du promoteur Gérard Bicod, détestable avec tout le monde dans ce show en plein air?

«De nombreux amis, amusés, m’avaient appelé les jours précédents pour me recommander ce spectacle», déclare Bernard Nicod dans son bureau lausannois. Sauf qu’aucun d’entre eux n’avait osé lui dire que l'entrepreneur antipathique, interprété par Thierry Pahud (également concepteur et metteur en scène de «Chantier»), c’est lui! «En effet, sourit le promoteur, je ne m’y attendais pas du tout. Alors que je cosponsorise cette production!»

Même l’arrivée en trombe du patron dans sa grosse berline sur le chantier l’a étonné par sa véracité: Bernard Nicod reconnaît aimer les belles voitures et la vitesse... Ce personnage et cette pièce collent-ils donc à la réalité? «L’histoire est marrante; un peu simpliste mais un peu véridique aussi», avoue le promoteur immobilier, qui admet avoir été surpris par certains détails. «Sur le fond, tout est juste, c’est ma vie! Je ne me suis pas senti mal à l’aise, même si le personnage de Gérard Bicod est odieux au début. Oui, je suis quelqu’un de dur et d’exigeant, mais c’est ainsi que doit être conduit ce métier.»