Votations communales (VD )

07 mars 2010 14:26; Act: 07.03.2010 14:28 Print

Trois fusions de communes passent haut la main

Trois fusions de communes vaudoises ont été acceptées à de très larges majorités dimanche.

Sur ce sujet
Une faute?

Dès juillet 2011, Aubonne s'unira à sa petite voisine de Pizy, les deux Goumoens se lieront à Eclagnens et quatre communes donneront naissance à Montillier.

Dans le Gros-de-Vaud, Goumoens-le-Jux perd son titre de plus petite commune du canton. Ses 45 «Broussaillus» se lient avec les 650 «Ronge-fontaine» de Goumoens-la-Ville et avec les 113 «Radzous» (raseurs) d'Eclagnens.

La fusion a été acceptée par 265 voix contre 16 à Goumoens-la- Ville, par 29 voix contre 1 à Goumoens-le-Jux et par 54 voix contre 6 et un bulletin blanc à Eclagnens. La nouvelle entité sera baptisée Goumoëns, avec un tréma.

Résultats très nets

Egalement dans le district du Gros-de-Vaud, Poliez-le-Grand (692 habitants), Sugnens (309), Dommartin (266) et Naz (136) vont s'unir sous le nom de Montillier. Les «Pieds-Plats» de Poliez ont dit oui par 240 voix contre 100, les «Couennes» de Sugnens par 125 voix contre 29, les «Caque-Groseilles» de Dommartin par 103 voix contre 30 et les «Tsafoumaz» (chats-fumés) de Naz par 65 contre un non.

Dans le district de Morges, les 82 Pizolans vont rejoindre les 2733 Aubonnois. Les citoyens d'Aubonne ont approuvé le projet par 839 voix contre 27 et 3 blancs, ceux de Pizy à 46 voix contre 2 et un blanc.

«Plus que» 359 communes

Après ces votes, le canton de Vaud voit le nombre de ses communes diminuer de 375 à 359. Six autres projets de fusion, concernant 22 communes au total, seront encore soumis aux corps électoraux le 13 juin, a précisé le Conseil d'Etat dans un communiqué diffusé dimanche.

(ats)