Vevey

14 septembre 2019 08:26; Act: 14.09.2019 11:44 Print

Après la fiesta, la gueule de bois pour la FeVi

Les comptes de la Fête des vignerons devraient boucler dans le rouge, selon les déclarations de son président.

storybild

Au niveau des recettes, la Confrérie des Vignerons va chercher des soutiens partout où elle le peut, que ce soit auprès de partenaires, de mécènes, ou de particuliers. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La manifestation, qui s'est tenue cet été à Vevey (VD), a enregistré un manque à gagner d'environ 16 millions de francs sur les représentations diurnes.

«Nous avons effectivement perdu 1,6 million de francs en moyenne par représentation», indique samedi François Margot dans une interview accordée à 24 heures. «Quand on sait que la billetterie représente historiquement 80% des recettes de la Confrérie, c'est forcément un gros coup dur», ajoute l'abbé-président, qui se refuse toutefois à parler de «déficit».

La veille, la RTS évoquait déjà au conditionnel un bilan dans le rouge pour la manifestation et un trou dans les comptes que des sources estimaient entre 15 et 20 millions de francs.

Revenant sur l'absence de chiffres encore «définitifs», François Margot explique que «nous sommes encore en phase de démontage de l'arène et que des factures sont encore ouvertes».

Cette opération complexe prend du temps, souligne-t-il. Et d'ajouter «nous devrions y voir plus clair à la fin de l'année».

Davantage de dépenses

Côté dépenses, l'abbé-président confirme un surplus de 5 à 10% par rapport au budget initialement prévu (de 100 millions de francs). «Mais je répète que ces chiffres doivent être affinés».

François Margot ne veut pas imputer le surcoût de la Fête à la partie artistique ou opérationnelle, qui représentent chacune la moitié du budget. «C'est plutôt l'accumulation d'une somme de choses, surtout dans la dernière ligne droite», explique-t-il.

Au niveau des recettes, la Confrérie des Vignerons va chercher des soutiens partout où elle le peut, que ce soit auprès de partenaires, de mécènes, ou de particuliers. Quant aux dépenses, elle négocie actuellement avec certains partenaires de services, pour voir s'ils peuvent «resserrer leur facturation».

François Margot juge par ailleurs prématuré de dire si la Confrérie pourra éponger le manque à gagner. «Cela dépendra de nos efforts sur les recettes et les dépenses». L'abbé-président estime que la Confrérie des Vignerons «n'est pas en péril à ce stade», mais concède que les chiffres établis «nous valent quelques inquiétudes».

Succès populaire

La manifestation, qui s'est tenue du 18 juillet au 11 août, a attiré plus d'un million de personnes dans les rues de Vevey. Au final, 355'000 billets ont été vendus sur les 420'000 disponibles. Sur 20 représentations, 18 se sont tenues comme prévu, alors que quatre ont été interrompues ou reportées à cause de la météo.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Lausannois_1000 le 14.09.2019 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mensonges

    1.6 millions par représentation ? A 200.- la place en moyenne, cela voudrait dire qu'il manquait 8000 pigeons par représentation pour être équilibré. C'est trop. Il s'agit surtout d'une gestion financière grossière et grotesque du début à la fin, rien à voir avec un manque de spectateurs.

  • Moi forcément le 14.09.2019 09:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A la caisse!

    Et qui va payer tout ça?

  • Au. le 14.09.2019 09:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas étonnant

    en même temps, payer une fortune pour aller voir ça ... normal que pas grand monde y soit allé.

Les derniers commentaires

  • ça-suffit le 24.09.2019 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    triste fin

    Epilogue en gueule de bois, notables et organisateurs irresponsables : espérons que 2019 marque la fin de ce genre de manifestation d'une époque révolue.

  • Chipie le 18.09.2019 10:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faire payer les autres ?

    Fallait baisser les prix des places et des boissons et plus de personnes y seraient allées ! Ils veulent faire baisser les factures des prestataires ? C'est une blague ? Et ces entreprises, elles ont pas de charges et de frais peut-être ? La Suisse n'est vraiment pas bonne pour organiser des grosses fêtes (vignerons, fêtes de Genève...) dommage car nous avons un très beau pays et plein de choses à y faire !

  • Roc Alex le 18.09.2019 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    bravo mais sérieux

    Quelle magnifique fêtes avec de telle moyen heureusement. Mais pourquoi voir toujours plus grand. Une fête populaire ce doit d'être accessible pour tous je parle du spectacle et non la partie OFF. Le spectacle reste le coeur de l'évènement. Il y a une erreur de direction pour cette fête avec les conséquence d'aujourd'hui. Le manque de spectateur peux s'expliqué par le prix des billets ou une arène trop grande tout dépend de votre point de vue. Même si la fêtes était belle cela reste un fiasco et une honte pour notre pays. L'image de la suisse on tout est bien régler n'est pas là. BRAVO

    • Alain Compétence le 18.09.2019 21:40 Report dénoncer ce commentaire

      La faute à M.F.H

      Ls confrérie à engager un nul Mr F.H qui a fait toutes les grandes fêtes en Suisse expo 02 et autres fiesta genre fête de Genéve etc qui ont toute fais des déficits. A Zoug fête fédérales de lutte Suisse aréne 2 x plus grande et sur 3 jours ils ont fait du bénifice et ils ont su s'entourer de gens compétents.

  • Mère de famille le 18.09.2019 08:26 Report dénoncer ce commentaire

    Hahaha,encore une fête inutile

    Est-ce que on a vraiment encore besoin de ces fêtes immenses qui, de plus en plus souvent, finissent étonnament dans le rouge?? Ca devient de plus en plus n'importent quoi..... C'est en tout cas pas des événements familiales, ça coute beaucoup trop!!

  • Patricia le 17.09.2019 22:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vente publique

    Je me demande bien ce que va donner la vente publique, certainement pas de quoi combler le déficit...