Renens (VD)

12 juin 2019 19:05; Act: 12.06.2019 19:07 Print

A peine rouvert, le passage sous-voies est inondé

Après trois ans de travaux et un investissement de 10,4 millions de francs, le passage inférieur de la rue du Léman a dû fermer pour cause d’inondation.

storybild

Le passage inférieur de la rue du Léman avait rouvert vendredi. (Photo: Ville de Renens/Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

Jean* est en rogne. Pendant trois ans, il a modifié son trajet pour aller travailler car le passage sous les voies CFF de la rue du Léman, à Renens (VD), était fermé en raison de travaux de modernisation et d'agrandissement. Un chantier d'envergure qui a coûté 10,4 millions de francs.

Ainsi, lorsque cet axe névralgique reliant le nord et le sud de la ville a rouvert définitivement au trafic vendredi, il s'est dit: «Enfin!»

Mais lundi, vers 23h30, après une longue journée de boulot, il a découvert que des barrières interdisaient l'accès à ce fameux passage. «Je me suis arrêté et j'ai vu qu'il était inondé. Après seulement quatre jours d'utilisation... Je n'en croyais pas mes yeux! Est-ce qu'il va fermer à chaque fois qu'il pleut?»

«Malchance»

Du côté de la Municipalité, on se veut rassurant. «Nous avons joué de malchance. Nous avions avancé l'ouverture de ce passage parce que le chantier du Pont Bleu a commencé plus vite que prévu», explique Tinetta Maystre, municipale de l'Urbanisme et des Travaux.

Cette réouverture anticipée visait à fluidifier le trafic à Renens. «Mais les pompes provisoires n'ont pas réussi à évacuer toute l'eau qui tombait ce soir-là. Cet été, les pompes définitives seront installées et cela ne se reproduira plus. D'ailleurs, s'il n'avait pas plu autant, personne n'aurait rien remarqué.» A noter que le passage sous-voies a pu rouvrir dès mardi matin.

(xfz)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Incari One le 12.06.2019 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Renens...

    Renens quoi... En terme d'urbanisation c'est à chaque fois une démonstration d'incompétence et l'amateurisme avec pour excuse la faute à pas de chance... La place du marché plus triste que la Betonplatz de la caserne de Bière, la zone 20 km/h sous-gare plus dangereuse pour les piétons qu'avant et qui ne satisfait personne, une gestion catastrophique du trafic Nord-Sud et Est-ouest (bel exploit) etc etc... A Renens plus rien ne me surprend...

  • Dann le 12.06.2019 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RAS CH.

    Je pense qu'en Suisse c'est de faire trainer les chantiers afin qu'ils coûtent un max. La qualité et la sécurité passe au second plan. Voyez les chantiers autoroutiers sur des km et deux ouvriers. Ici c'est fric.

  • Beurk le 12.06.2019 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi,

    N'importe quoi, comment est-ce possible aujourd'hui que de tel erreur existe...

Les derniers commentaires

  • Einstein le 13.06.2019 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ingénial

    Alors les docteurs en tout et rien...on vous écoute !

  • Incompétence, quand tu nous tiens le 13.06.2019 12:33 Report dénoncer ce commentaire

    Yverdon-les-Bains et Renens, même combat

    La route de contournement à Yverdon, ça fait aussi des années que ça traîne. Et ils ont aussi prévu une superbe cuvette sous les voies ferrées (bain de boue lundi). Evidemment, pour ces villes banlieues du canton de Vaud, les ponts ça coûte trop cher (à Renens je ne sais pas, mais à Yverdon il y avait la place). Et le projet d'aménagement de la Place d'Armes? (je ris déjà) Et le goulet devant le château, qui n'est pas vital, quand est-ce qu'ils vont réserver ça uniquement aux bus et l'accès à la Rue de la Plaine uniquement pour parquer? Pas besoin d'avoir fait bac+5

  • Caroline le 13.06.2019 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    "Mais lundi, vers 23h30, après une longue journée de boulot". Il a travaillé jour de Pentecôte? "A noter que le passage sous-voies a pu rouvrir dès mardi matin." A quelle heure? Car à 8h15, il était encore fermé...

  • Er le 13.06.2019 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bof

    Encore un bureau d ingénieurs civil Français ou Italien qui a eu l adjudication. Faut bien que l Europe bouffe sur nous les petits Suisse. C est les mêmes qui râlent parce que certains vont faire les courses de l autre côté de la frontière mais eux prennent ces bureaux étrangers parce qu ils sont moins cher. Le monde tourne carré!!!

    • Gigi le 13.06.2019 17:53 Report dénoncer ce commentaire

      C'est qui?

      C'est qui le bureau?

    • Meuhmeuhmeuh le 13.06.2019 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Er

      Du coup les ventilateurs à apéros ne font plus les paons....

  • Alain Pierre le 13.06.2019 06:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Suisse infernale

    Pauvres, pauvres gens, vous avez bien des soucis !! Si vous ne vous plaisez pas en Suisse, allez vivre 1 ans ailleurs ( Pas en vacances, la vie de tous les jours et vous verrez si c'est mieux en France ou en Italie ! Un coup de vent, un peu de neige et vous n'avez plus d'électricité pendant 15 jours. Un gros orage et toute une ville inondée. 1 coup de sécheresse et les maisons se fendent. Encore plein de gens n'ont pas accès à internet et j'en passe et des meilleures. Sans parler des lenteurs et autres tracas administratif. Mais allez voir ailleurs si l'herbe est plus vertes !

    • None le 13.06.2019 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Alain Pierre

      Entièrement d'accord! Le problème est que les suisses ont mal été habitués, nous payons énormément d'impôts et attendons toujours plus de tous les services publiques et privés (qui coûtent eux aussi très cher). Les suisses sont très exigeants avec les autres et pas toujours avec eux-mêmes (pas tout le monde heureusement). À Hawaï, pas d'impôt, pas le niveau de vie et de service qu'ici. Idem en Grèce, plus de sous, plus d'entretien, etc. Et avec la nouvelle RFFA, plus d'impôts pour moins de prestations, ça va encore plus râler!!

    • Laurent le 13.06.2019 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Alain Pierre

      Oui, d'accord, mais vos propos ne contiennent pas 2 éléments : la cherté de tout SwissMade et la qualité qui en découle et qu'on est raisonnablement en droit d'attendre. Et force est de constater que depuis 30 ans, des ouvrages clés en main présentent de grosses déficiences. La qualité a fichu le camp, pas le prix.