Vaud

18 octobre 2019 08:03; Act: 23.10.2019 14:41 Print

Amende salée pour avoir jeté journal et courrier

par Frédéric Nejad Toulami - Un homme a appris à ses dépens que se débarrasser d'un déchet recyclable dans une poubelle publique est interdit. La loi vise aussi les sacs taxés chez soi.

storybild

Jeter un journal et des publicités dans cette poubelle à Chexbres a valu 330 fr. à un quadragénaire. (Photo: dr)

Une faute?

Nul n'est censé ignorer la loi. Mais Sébastien demeure fâché après avoir reçu par courrier une contravention de 330 fr. Le motif indiqué par la commission de police: avoir jeté des déchets en papier dans une poubelle sur le trottoir près de chez lui. Après renseignement, le quadragénaire apprend qu'un employé de la voirie à Chexbres l'a dénoncé. «J'ai parfois jeté un journal gratuit, sur lequel figurait mon nom, reçu dans ma boite-aux-lettres ainsi que d'autres publicités ou courriers en sortant de mon immeuble», admet Sébastien. Mais il ne comprend pas pourquoi il a reçu une telle amende sans avertissement et sans être entendu, alors qu'il pensait de bonne foi ne pas mal agir. C'est pourquoi il va faire opposition.

Municipal à Chexbres, Jean-François Chevalley précise que les employés de voirie sont assermentés pour dénoncer les cas de non-respect du règlement sur les déchets, qui dépend de l'association intercommunale de Chexbres, Puidoux, Rivaz et Saint-Saphorin. «Des avertissements sont parfois donnés selon les circonstances, déclare-t-il. Si le citoyen est pris sur le fait, l'employé lui fait gentiment comprendre que ce n'est pas la bonne attitude à avoir.» Car le tri et la gestion des déchets pour les privés sont réglementés dans la majorité des cantons. Il est interdit de jeter des choses recyclables dans son sac poubelle taxé à la maison, soit du papier, de l'aluminium, du PET, du verre, des déchets végétaux. Certaines autorités appliquent par analogie ces dispositions aux corbeilles métalliques dans la rue, explique le municipal de Lutry Kilian Duggan.

Quant à Sébastien, il souligne qu'il n'y a pas de containers ou d'écopoints pour le papier près de son habitation, contrairement à la plupart des immeubles locatifs des moyennes et grandes villes. L'obligation légale demeure cependant d'amener soi-même ses déchets valorisables à la déchetterie.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Commentaires sélectionnés

alors en résumé : 1) Jeter par terre -> 100 balles 2) jeter dans une poubelle -> 330 balles – caconade

Les commentaires les plus populaires

  • Masque le 18.10.2019 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sacs taxés

    quoi au prix du sac taxé on ne peut pas mettre ce qu'on veut dedans. Non mais c'est un gag?????

  • Suisse Peu Fier le 18.10.2019 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les suisses sont riches hein??

    Vive la dictature des déchets! On paie déjà la taxe au sac, certaines communes paient encore une taxe annuelle par personne et entreprise et on arrive encore à nous voler de l'argent en amendes! A ce prix là laissez-nous jeter ce qu'on veut en paix!

  • Corinne le 18.10.2019 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop papiers boîte au lettres

    Pas cool! Il y en a qui jettent des matelas dans la rue à Genève et on leur dit rien! Faudrait arrêter de prendre nos boîtes à lettres pour des poubelles alors!

Les derniers commentaires

  • Vision 2050 le 25.10.2019 06:30 Report dénoncer ce commentaire

    Juste milieu

    Un responsable d immeubles professionnel : Si les personnes qui respectes la lois imposée par chaque canton , car celon moi cette jurisprudence devrais être réalisée et imposée par les cantons et non les communes ( et ensuite sous la responsabilité de chaque commune ) l on devrais pouvoir accepter dans les sac taxé, ce qui est incinerable , mais bien évidemment pas d objects métallique , verre par exemple , comme nous constatons très souvent ! Pour information cela fais des années que par exemple la ville de Lausanne reçois des ordures et produits toxiques venant d Allemagne et de certain pays

  • Malsore Sahiti le 22.10.2019 09:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bibou

    Y a une dame que je connais elle est riche et elle fait exactement la même chose. C'est dingue comme même !

  • Bertrand Pittet le 21.10.2019 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    un écologiste

    [...se débarrasser d'un déchet recyclable dans une poubelle publique est interdit...] Je vais au kiosque de la gare, achète 1 petit main emballé dans 1 papier avec une feuille plastique transparente au milieu puisque je ne peux le prendre avec mes mains sur le présentoir, 1 boisson dans 1 bouteille en Pet ou en alu puisque je ne peux pas venir remplir ma gourde. Je consomme le tout sur le quai de la gare, mais je ne peux pas disposer de la poubelle pour y jeter le tout. c'est "Interdit". Qu'on vienne me le dire en face et on verra qui va recevoir en pleine figure ces déchets qu'on m'impose.

  • je suis à côté le 20.10.2019 14:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourtant

    Donc la poubelle juste à coter du bac du 20 min ne sert pas à jeter mon journal après lecture.... hm

  • Le caprin le 20.10.2019 09:17 Report dénoncer ce commentaire

    Bèèè bèèè

    Les chexbres de M. Chevalley.....bèèè bèèè