Lausanne/Genève

25 février 2020 21:39; Act: 25.02.2020 21:39 Print

La police genevoise arrête deux Français à Lausanne

Des Lausannois ont filmé une arrestation spectaculaire. Après une filature, des policiers armés de mitraillettes ont interpellé un conducteur et son passager.

Une faute?

Samedi soir, vers 19h30, deux véhicules banalisés de la police genevoise ont allumé leurs gyrophares à Lausanne. Après une brève course-poursuite qui s'est terminée à l'avenue de Morges, les policiers ont entouré une voiture immatriculée en France. Ils ont ensuite braqué des mitraillettes sur le conducteur et son passager. «L'un des policiers criait: «regarde-moi, mets les mains sur le tableau de bord, bouge pas!» C'était impressionnant! Je n'avais jamais vu ça», explique un témoin de la scène.

Plusieurs Lausannois, interloqués, se sont agglutinés à proximité de l'arrêt de bus de Prélaz pour observer l'intervention. Un groupe de jeunes n'a d'ailleurs pas manqué de la filmer. Depuis, les images circulent sur les réseaux sociaux. Mais contrairement à ce que l'on peut entendre sur l'enregistrement, «il ne s'agit pas d'une affaire de stupéfiants», corrige un porte-parole de la police cantonale genevoise.

L'opération s'inscrit toutefois dans le cadre d'une vaste enquête, qui n'est pas terminée. «C'est pour ça que nous ne pouvons pas trop en dire», regrette le porte-parole. Ainsi, impossible de savoir avec précision d'où est parti le véhicule ni pourquoi les policiers genevois l'ont pris en filature. Et pour ce qui est du lieu de l'arrestation, «il y avait une bonne raison pour que ça se fasse à Lausanne. Mais nous ne pouvons pas vous la donner», déplore la police.

(xfz)