Lavaux

25 février 2019 12:24; Act: 25.02.2019 12:24 Print

Au pays du chasselas, on ne titube pas n'importe où

Saint-Saphorin a interdit en fin d'année dernière l'ivresse sur la voie publique. Sa voisine Bourg-en-Lavaux s'est montrée moins sévère.

storybild

(Photo: Keystone/Jean-Christophe Bott)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour vivre heureux, buvons cachés! A Lavaux, le proverbe peut être détourné ainsi. Plus particulièrement à Saint-Saphorin (VD), où «se présenter ou se déplacer sur la voie publique en état d'ébriété» sera bientôt interdit. Le Conseil communal du village l'a décidé en décembre dernier. Gare à ne pas trop tituber en sortant du caveau, donc. Ou alors il faudra boire chez soi!

A Bourg-en-Lavaux, on se penchait sur le même texte lundi dernier, rapporte «24 Heures». Et on s'est montré plus pragmatique. Là, on arrêtera une personne alcoolisée seulement «si son comportement le justifie». Les débats n'ont pas manqué de faire sourire, dans cette commune vigneronne. «Pourra-t-on encore rentrer à pied à 0,55‰?», s'est par exemple amusée une élue. «Ce n’est pas l’idée de dénoncer celui qui titube sur la voie publique, on aurait trop de boulot», lui a répondu en riant le municipal de police Jean-Paul Demierre.

Détail piquant, la sécurité des deux communes est assurée par la même police. Les agents de l'APOL, devront faire la nuance entre les deux règlements durant leurs patrouilles. Mais selon son commandant, pas question de se montrer trop zélé. «Cet article existe seulement pour nous permettre d’amender quelqu'un qui serait couché sur le trottoir, ne pourrait plus se relever et que nous devrions reconduire chez lui.» Le même règlement doit encore passer devant les Conseils de Puidoux, Chexbres et Rivaz, avant d'être validé par le Canton.

A Lausanne, il est interdit de troubler l'ordre public sous l'emprise de l'alcool. La consommation peut, en outre, être prohibée par la Municipalité dans certains espaces verts. Dans le canton de Neuchâtel, un scandale en état d'ivresse sur la voie publique vous coûtera 200 francs, tandis qu'à Genève, les piétons ivres ne sont punissables que s'ils gênent la circulation.

(frb)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jérôme le 25.02.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Et ceux qui repartent en voiture ?!

    Il ferait mieux de contrôler tous les gens qui repartent des caveaux en voiture le soir ! Il se ferait encore plus d'argent que les radars à la place de faire ch*** les gens qui rentrent à pieds lorsqu'ils ont bu...

  • jo le 25.02.2019 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pochard

    Perso, pas de problème je ne sors jamais boire sans mes 2 piliers de bar.... À trois ça file droit....

  • Jonny be good le 25.02.2019 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    CQFD

    Interdit = dénonçable = amende = encaissement de fric !

Les derniers commentaires

  • imgesang le 26.02.2019 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sobriété

    Donc aucun risque car cette règle s'applique aux policiers...

  • Dionysos le 26.02.2019 20:33 Report dénoncer ce commentaire

    Piquette Vaudoise

    Ah le Lavaux belle région mais mal habitée les vignerons vous saoulent pour que vous achetez leur pinard si c'est pas le cas ils vous facturent la dégustation et si vous achetez de toutes façons ils téléphonent à la police car vous êtes bourrés,bravo belle mentalité. En Valais et d'autres cantons aux moins les vignerons sont accueillants,généreux et font du bon vin,pas de la vinasse pour faire du fric et de voir le client comme un pigeon. Au faite cette région Lavaux ils gagnent tellement qu'ils arrivent à organiser une fête qui paralyse la ville de Vevey.

  • Pascal le 26.02.2019 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mr

    En tout vaudois il sommeille un flic! Donc pas étonnant, ils ont le don de se voter des interdictions ! Signé : un valaisan...

  • D. Weiss le 26.02.2019 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Kavo

    Bravo de mieux en mieux N'importe quoi décidément ce village ne s'améliore pas Je vous félicite pas Les prochains caveaux ouverts on ira au village voisin

  • CommeSi le 26.02.2019 11:17 Report dénoncer ce commentaire

    Comme si de rien n'était

    Il y en a encore trop qui quittent les caveaux« comme si de rien n'était» avec plusieurs verres de blanc ou rouge dans le nez comme on dit, alors là il se passe quoi ? Seule la conscience de tout un chacun reste la seule prévention ? Il devrait y avoir un service de bus ou taxi ou des personnes qui ne consomment pas d'alcool au service des gens qui ne contrôlent plus la situation même dans les caveaux. Ce serait bien de faire aussi un vidéo de prévoyance un peu comme celle du Valais en période de carnaval...

    • Francis cossy le 26.02.2019 11:58 Report dénoncer ce commentaire

      Vive le vin

      C'est la fin bravo village dortoir , très triste , bientôt les visiteurs viendrons voir un zoo