Construction adaptée

17 mars 2011 19:02; Act: 20.03.2011 13:28 Print

Beaulieu mène la vie dure aux fauteuils roulants

par Joël Burri - L’aménagement des nouvelles halles sud de Beaulieu-Lausanne, ouvertes en grande pompe, fâchent un jeune handicapé et son père.

storybild

Un nouveau cheminement dans le parc est interrompu par trois marches. (Photo: dr)

Une faute?

Hervé, qui se déplace en ­chaise roulante, se réjouissait de visiter Habitat et Jardin. D’autant plus que ce salon inaugure les nouvelles halles sud de Beaulieu. Mais la joie a été de courte durée. Avant même d’entrer dans le bâtiment, la balade a été interrompue par trois marches. Après un détour, la famille a découvert que si l’entrée principale du bâtiment ne pose pas de problème, un perron empêche l’accès en chaise roulante aux deux issues latérales. Comble de l’ironie, sur les trois ascenseurs, c’est celui qui se trouve devant la seule entrée accessible aux personnes à mobilité réduite qui était en panne.
Agacés, père et fils se sont fendus d’une lettre pleine d’ironie. «Quand nous avons reçu leur courrier, nous avons immédiatement fait un ­contrôle du bâtiment, répond un responsable de la Fondation de Beaulieu. Il reste effectivement des erreurs de jeunesse. Nous rencontrerons cette famille et l’Association pour la construction adaptée aux personnes handicapées après la fin du salon.» Le propriétaire des lieux précise avoir aussi reçu des félicitations pour les améliorations apportées aux halles.
Jean-Jacques, le père d’Hervé se réjouit des réponses qu’il a reçues à la suite de son «coup de gueule». Lui-même pro du bâtiment (il est ingénieur en sécurité), il estime toutefois que ces problèmes ne relèvent «pas que du rodage. Il y a aussi des erreurs de conception!»