Lausanne

23 juillet 2019 12:24; Act: 25.07.2019 16:35 Print

Bijouterie braquée: trois suspects en fuite

par Frédéric Nejad Toulami - Un magasin de luxe au bas de la rue de Bourg a été attaqué par des malfrats, mardi vers 10h45. La police traque les auteurs et lance un appel à témoin.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Contrôle et barrage policier en milieu de matinée ce mardi sur l'axe de la rue Centrale, au centre-ville de Lausanne. «Nous recherchons des personnes à la suite d'un brigandage», déclarait peu avant midi le service de presse de la police municipale.

Il s'agissait d'un braquage à la bijouterie Bucherer, au bas de la rue de Bourg, survenu vers 10h45. Trois malfrats ont menacé les employés avec une arme de poing et se sont emparés de bijoux avant de prendre la fuite à vélo, en direction de la rue Saint-François. Si personne n’a été blessé lors de ce brigandage, un soutien psychologique a néanmoins été proposé aux personnes présentes lors de cette attaque.

Un important dispositif de recherche

Les forces de l'ordre ont ensuite rapidement mis en place un important dispositif de recherche dans le secteur: 45 agents de la police de Lausanne, appuyés par la police cantonale, ont effectué des contrôles systématiques dans le quartier. Un chien Saint-Hubert, de la brigade canine, spécialisé dans la recherche de personnes, a également été engagé. Pour l’heure, les divers contrôles n’ont pas permis d’interpeller les auteurs.

Dès lors, la police a lancé un appel à témoin. «Toutes les personnes ayant remarqué des comportements inhabituels ou particuliers avant, pendant ou après les faits, sont priées de les signaler au +41 21 315 15 15», indique un communiqué.

Sur place, des agents en uniforme sont restés postés devant l'entrée tandis que la police scientifique s'activait à l'intérieur, à la recherche d'indices pour les besoins de l'enquête. Des traces ou petits débris au sol dans la boutique de luxe ont été scrutés par des spécialistes. En outre, ce n'est pas la première fois que cette bijouterie subit un tel brigandage.

(fnt)