Lausanne

16 mai 2019 06:04; Act: 16.05.2019 06:04 Print

Blessée après une course infernale avec son maître

par Christian Humbert - Un Jack Russel terrier a dû suivre son proprio en trottinette sur 10 km. Il s’en est sorti bien amoché. L’homme a été condamné.

storybild

La chienne a souffert le martyre mais a pu rentrer chez elle.

Sur ce sujet
Une faute?

Il a beau être un excellent chasseur, le Jack Russel terrier n’est pas fait pour courir en descente sur une grosse distance. Encore moins derrière une trottinette et sur un macadam chauffé à blanc. C’est pourtant ce qu’a enduré Tora l’été dernier. Le 18 juillet, l’animal d’à peine 10 kg est récupéré par son maître au refuge de la Société vaudoise de la protection des animaux, au dessus de Lausanne. Il s’y trouve depuis quelques jours. L’homme est venu en trottinette. Et c’est ainsi qu’il repart, entraînant le chien, tenu en laisse, dans son sillage. Il fait très chaud. L’homme ne voit pas que sa chienne souffre le martyre. Arrivé à la place du Tunnel, 10 km plus bas, l’animal est sérieusement blessé: les coussinets de ses pattes sont sanguinolents.

L’état de l’animal ne passe pas inaperçu. La police est alertée, ainsi que le vétérinaire cantonal. Une plainte est déposée. Le Jack Russel est soigné et séquestré dans l’attente d’une décision sur son sort. Il a été rendu trois semaines plus tard à son maître, vu «qu’aucun antécédent n’a été porté à notre connaissance», note le vétérinaire cantonal vaudois Giovanni Peduto. L’homme a été averti qu’en cas de récidive, on pourrait lui interdire la détention d’animaux.

La décision de justice vient de tomber. Le trentenaire est reconnu coupable de mauvais traitement envers les animaux par négligence. Il a été condamné à 30 jours-amende avec sursis et à une amende de 300 francs.