Canton de Vaud

04 octobre 2018 11:53; Act: 04.10.2018 12:31 Print

Blonay et St-Légier: bouillir l'eau à tout prix

Une pollution constatée mercredi rend impropre, à la consommation, l'eau sur les communes vaudoises de Blonay et St-Légier.

storybild

Une cellule de crise a été mise en oeuvre en partenariat avec l'Association Sécurité Riviera (Photo: Keystone)

Une faute?

En raison d'une suspicion de pollution, une grande partie des habitants de Blonay, St-Légier et Rossinière (VD) ne doivent plus boire l'eau du robinet sans la bouillir. La situation pourrait perdurer quelques jours.

Les autorités ont découvert le problème mercredi en fin de journée et mettent tout en oeuvre pour revenir à une situation normale le plus vite possible, ont-elles annoncé jeudi dans un communiqué. Une cellule de crise a été créée avec l'Association Sécurité Riviera.

«Mercredi en fin d'après-midi, nous avons reçu plusieurs appels de particuliers qui se plaignaient de l'odeur de l'eau», a expliqué le syndic de Blonay, Dominique Martin. Les recherches ont montré que le problème provenait d'une conduite qui achemine l'eau depuis le Pays d'Enhaut. Les résultats des analyses sont attendus jeudi ou vendredi.

Par précaution, dès mercredi, des mesures ont été prises pour ravitailler en eau potable les garderies, les écoles et les EMS concernés. Les communes recommandent à la population de ne consommer ou n'utiliser que de l'eau bouillie ou de l'eau en bouteille. Il faut bouillir l'eau pour laver les aliments ou préparer le café. Les sites internet des communes renseignent de manière complète.

Le problème concerne pratiquement tout le territoire de la commune de St-Légier - La Chiésaz et de Rossinière. Seul le centre de la localité de Blonay est touché. En gros, entre 8000 et 9000 personnes seraient concernées.

(nxp/ats)