Fédérales

23 mars 2011 17:54; Act: 23.03.2011 17:57 Print

Brélaz ne devrait pas représenter au National

Daniel Brélaz ne se représentera pas au Conseil national s'il est réélu syndic de Lausanne.

storybild

Daniel Brélaz avait jusqu'ici annoncé qu'il se représenterait au Conseil national, puis qu'il déciderait, d'ici 2013, s'il poursuivait son mandat à Berne ou à Lausanne. (Photo: Keystone)

Une faute?

L'écologiste pourrait être fixé sur son sort le 5 avril, délai pour le dépôt des listes. Il est pour l'heure le seul candidat déclaré à sa succession.

Daniel Brélaz tire les leçons du score décevant obtenu lors des élections communales du 13 mars. Il avait été réélu au premier tour, mais arrivait dernier des six candidats de gauche.

«J'estime que les Lausannois m'ont envoyé un signe. Si je suis réélu syndic, je me consacrerai entièrement à Lausanne», a-t-il déclaré mercredi à l'ATS, confirmant une information de la Radio Suisse Romande (RSR).

Daniel Brélaz avait jusqu'ici annoncé qu'il se représenterait au Conseil national, puis qu'il déciderait, d'ici 2013, s'il poursuivait son mandat à Berne ou à Lausanne. «Ces propos peuvent m'avoir desservi», explique-t-il, n'excluant pas d'avoir aussi été sanctionné pour son double mandat de syndic et conseiller national.


Jusqu'en 2016

S'il est réélu syndic, Daniel Brélaz, 61 ans, promet de rester jusqu'à la fin de la législature, soit jusqu'en 2016. «Et ce sera ma dernière législature» a-t-il ajouté.

En 2007, Daniel Brélaz avait fait son retour sous la coupole fédérale, dix-huit ans après avoir quitté le Conseil national pour la municipalité de Lausanne. Auparavant, il avait siégé à la Chambre du peuple de 1979 à 1989. Il fait partie de l'exécutif de Lausanne depuis 1990.

(ats)