Vaud

27 janvier 2020 15:55; Act: 27.01.2020 15:55 Print

«Les parkings souterrains n'offrent pas d'avantages»

L'ATE Vaud prend exemple sur la place de la Riponne à Lausanne pour montrer les effets négatifs des parkings souterrains en centre-ville.

storybild

(Photo: Keystone/Jean-christophe Bott)

Une faute?

L'Association transports et environnement (ATE) Vaud a lancé une campagne contre les parkings souterrains dans les centres-villes. Elle explique que ce type de construction peut «péjorer la qualité de vie» en surface.

L'ATE Vaud a diffusé lundi sur les réseaux sociaux un montage d'une place de la Riponne à Lausanne végétalisée. Elle relève que cette place, malgré son projet de transformation, laissera toujours peu de place à la verdure en raison de son parking souterrain.

«Il est essentiel de montrer que ce type d'ouvrage a non seulement des effets en termes de trafic, mais aussi d'aménagements extérieurs. Ceci alors que leur peu d’emprise au sol est souvent mis en avant», écrit l'ATE Vaud dans un communiqué.

Yverdon-les-Bains montré du doigt

La section vaudoise de l'ATE souligne que le projet de parking souterrain au centre d'Yverdon-les-Bains constitue actuellement «l'exemple emblématique de cette erreur». Elle se réjouit en revanche du refus de la population veveysanne, en mai dernier, de créer un parking souterrain sous la place du Marché.

Pour l'ATE Vaud, «il est aujourd'hui évident que la construction de parkings souterrains n'apporte aucun avantage: créateurs d'embouteillages au centre urbain, générateurs de pollution, coûts de construction importants et réduction des espaces verts au strict minimum», écrit-elle. Elle préconise en revanche la construction de P+R à proximité des gares ou à l'entrée des villes, «complétés par un renforcement des cadences des transports publics».

(ats/20 minutes)