Vaud

15 août 2017 14:00; Act: 15.08.2017 15:18 Print

Cesla Amarelle veut développer le numérique

A l'occasion de la rentrée scolaire vaudoise, la nouvelle conseillère d'Etat en charge de la formation a présenté ses priorités en matière d'éducation.

storybild

Cesla Amarelle veut développer l'éducation numérique dans le canton de Vaud où «il y a un grand bond en avant à faire». (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Plus de 127'000 Vaudois prendront le chemin de la rentrée lundi prochain. Parmi les priorités mises en avant par la nouvelle conseillère d'Etat en charge de la formation Cesla Amarelle: le développement de l'éducation numérique et des mesures socio-éducatives.

A moins d'une semaine de sa première rentrée dans le rôle de cheffe de la formation, de la jeunesse et de la culture, la socialiste a présenté mardi à Morges (VD) quelques-uns des chantiers qui vont marquer cette année scolaire. Et «les enjeux ne manquent pas», a-t-elle souligné.

Cesla Amarelle veut notamment développer l'éducation numérique dans le canton de Vaud où «il y a un grand bond en avant à faire». A ses yeux, le numérique doit être considéré comme une composante de l'enseignement et «il est important de former les jeunes à une perception raisonnée de cette évolution».

Le canton lance donc un appel aux projets pédagogiques auprès des établissements qui auront jusqu'en janvier pour déposer leur dossier. D'ici septembre 2017, un inventaire de ce qui se fait déjà sera mené et en décembre se tiendra une journée cantonale sur le numérique dans l'enseignement.

Mesures socio-éducatives

Autre chantier qui tient à coeur à la conseillère d'Etat en poste depuis le 1er juillet: les mesures socio-éducatives en milieu scolaire. Une phase-pilote de deux ans est ainsi lancée avec six établissements scolaires à Genolier, Payerne, Morges, Montreux-Ouest, Lausanne et Renens.

Sélectionnés parmi 13 établissements ayant pris part à une enquête, ils se voient soutenus dans l'extension de prestations existantes et le développement de nouvelles mesures. Objectif: davantage soutenir les enseignants dans la prise en charge des comportements problématiques d'élèves.

Dans un communiqué, le syndicat SSP se réjouit de constater que la nouvelle ministre fait du soutien au démarrage de projets socio-éducatifs une priorité. «Si l?existence de tels projets est à nos yeux indispensable dans de très nombreux établissements de l?école obligatoire, cette question ne doit pas non plus être évacuée au niveau post-obligatoire», souligne cependant Cora Antonioli, présidente du SSP-Enseignement.

Ajustements de la LEO

Autre dossier: la Loi sur l'enseignement obligatoire (LEO). Dans le cadre de sa mise en oeuvre, le groupe de travail désormais présidé par Cesla Amarelle avait fait des propositions d'améliorations. Plusieurs ajustements qui en découlent ont été acceptés en 2016 et 2017 par le Conseil d'Etat et entrent en vigueur.

En voie générale (VG), le rôle du maître de classe est par exemple renforcé. De nombreuses voix s'étaient en effet élevées estimant que le maître de classe ne disposait pas de suffisamment d'heures pour accompagner ses élèves.

Deux périodes hebdomadaires d'options lui sont désormais attribuées. Quant au programme de 9e HarmoS, il se voit doté d'une nouvelle période consacrée à l'enseignement de l'histoire.

Chiffres

S'agissant des chiffres, toujours dans le secteur de la scolarité obligatoire, ce sont 92'342 élèves qui prendront le chemin de l'école lundi, soit une augmentation de 1% par rapport à l'année scolaire précédente. Ils se rendront dans l'un des 91 établissements scolaires vaudois primaires ou secondaires.

Les apprentis seront 22'500. Et les gymnasiens 13'100 à prendre le chemin de leur établissement de formation.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • André le 15.08.2017 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    Un avis

    Il serait peut être plus judicieux de prendre en charge l'éducation de base avant de passer au numérique. La première étape serait le respect envers les enseignants surtout valable pour certains parents!

  • Alceste le 15.08.2017 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    Du boulot au primaire

    Il serait urgent aussi de prendre en charge les enfants qui ont des difficultés au cycle primaire déjà, plutôt que de les laisser parvenir au cycle d'orientation avec des lacunes ahurissantes en lecture et en orthographe, sous prétexte que tous n'ont pas le même rythme. Cela n'implique pas forcément des comportements problématiques de leur part, mais , par exemple, un manque de soutien familial efficace ( parents allophones , par exemple, voire illettrés) et un manque de travail personnel.

  • Pitch999 le 15.08.2017 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut voter juste!

    Eh les Vaudois (dont je fais partie) à la place de râler sur tout! Vous êtes allez voter? Parce que ce c'est malheureusement nous qui l'avons élue... alors la prochaine fois réfléchissez avant. Nous sommes les champion du monde de la gauche bobo. Entre, Cesla Amarelle, Ada Mara et Payot.... et après vous vous posez des questions? Réveillez-vous

Les derniers commentaires

  • d.j. le 20.08.2017 14:28 Report dénoncer ce commentaire

    aie le ramdam

    c'est elle qui disait que le peuple Suisse a le droit de voter sur trop de sujets ? Une drôle de démocrate, mais malheureusement "démocratiquement élue" car ni 24H ni RTS n'ont dûment informé le peuple Vaudois avant les élections cantonales. Vous imaginez le ramdam médiatique si quelqu'un de droite parlait ainsi ?

  • Stéph le 20.08.2017 10:36 Report dénoncer ce commentaire

    Une réaction

    Mon regard d'enseignant spécialiste du numérique dans ce post: https://

  • Jean Néunebonne le 17.08.2017 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    Détendons un peu l'atmosphère

    C'est-y pas Dame Amarelle ? C'est c'la oui !

  • Roby Gnolle le 17.08.2017 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Virtuel ? Eh bien...

    Qu'on leur apprennent le français et le respect en priorité !

  • zigouille le 16.08.2017 22:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    titre le numérique!

    Elle chante au Paléo ? oui C'est Cela !