Lausanne

03 avril 2019 07:10; Act: 09.04.2019 10:15 Print

Chauffeurs professionnels désormais identifiables

par Frédéric Nejad Toulami - Un autocollant doit désormais être posé bien visible à l'arrière des voitures transportant des passagers pour Uber ou en VTC.

storybild

(Photo: FNT)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec l'entrée en vigueur, lundi passé, du règlement intercommunal modifié sur le service des taxis, une nouveauté est apparue. Un autocollant avec l'inscription «VTC Lausanne» doit désormais être posé à l’arrière des voitures de chauffeurs Uber et VTC.

Ce signe distinctif doit permettre l'identification à des fins de contrôles de tout véhicule affecté au transport professionnel de personnes dans l'arrondissement lausannois. Cette décision, prise par le Comité de direction du Conseil intercommunal, intervient en amont de la prochaine nouvelle loi vaudoise sur les taxis. Sur les trois chauffeurs Uber commandés lundi et hier pour une course par «20 minutes», deux d'entre eux affichaient le signe distinctif obligatoire.

Pour mémoire, le projet de loi vaudoise sur les taxis a été adopté le mardi 12 mars 2019 par une large majorité du Grand Conseil, au terme de longs débats. Le texte prévoit notamment que tous les chauffeurs devront être au bénéfice d'une autorisation cantonale et s'annoncer auprès de la police du commerce.