Vaud

03 décembre 2019 06:09; Act: 03.12.2019 16:29 Print

Congé paternité combattu par des signatures volées

par Pauline Rumpf - Des démarcheurs font signer le référendum sur la base d’arguments mensongers. Le comité dit ignorer tout de l’affaire.

storybild

Le délai référendaire au sujet du congé paternité court jusqu'en janvier 2020. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«Signez si voulez un congé paternité, ou choisir entre 2 et 4 semaines» «Le projet n’est pas financé par les travailleurs» - ce florilège nous est remonté de plusieurs citoyens abordés dans la rue, à Lausanne et Vevey, pour signer le référendum contre le congé paternité. Votée par le Parlement, la loi prévoit pourtant bien deux semaines financées par les APG, à parts égales entre employés et employeurs.

Selon nos témoins, ces démarcheurs n’étaient pas des militants mais des travailleurs peu renseignés. «Celui qui m’a abordé croyait vraiment récolter des paraphes en faveur du congé paternité!», s’inquiète une Lausannoise. «Quand j’ai dit que c’était faux, une dame à côté de moi a tracé sa signature car elle avait été induite en erreur», ajoute un Lausannois.

Militants ou travailleurs de la signature ?

A l’origine du référendum, un comité composé notamment de l’UDC Suisse indique ne pas avoir mandaté d’entreprise, même si aucune section romande ne s’est publiquement engagée dans la campagne. «En démocratie directe, il est probablement juste que nous puissions voter sur toutes les questions importantes. C'est aux associations, partis et militants de choisir leurs arguments», répond Susanne Brunner, co-présidente du comité, qui reste sceptique face à ces accusations.

Et si tous les doigts pointent vers l’association Incop, habituée des récoltes contre rémunération, celle-ci n’a pas souhaité répondre à nos questions. Elle a pourtant déjà été épinglée pour des faits similaires.

Les commentaires les plus populaires

  • Boum le 03.12.2019 11:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est devenu chronique

    Entre la fraude aux bulletins de votes, les propagandes mensongères et les signatures volées, ça étonne encore ?

  • Hélène le 03.12.2019 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ça triche et comme partout

    sérieux...!et dans cette suisse certains croient que la corruption n'existe pas

  • Florence N le 03.12.2019 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    Signatures rémunérées sur VAUD

    Je confirme que ces sociétés engagent des gens qui feront n'importe quoi pour obtenir votre signature, ils vous feront signer même si n'êtes pas Suisse, pas majeur, etc. Le problème vient du fait que les sociétés comme Incop rénumèrent les signatures, + plus signatures égal + d'argent...

Les derniers commentaires

  • Anonyme le 03.12.2019 21:30 Report dénoncer ce commentaire

    hippoc rite et petit

    J ai vécu exactement cette situation à saint Laurent il y a 10 jours! Toute contente de signer une initiative pour soutenir le congé paternité (et la démocratie directe en passant) je demande pourquoi on signerai pour deux semaines puisque telle n est plus la question... on me répond heureusement encore juste à temps que c est pour un congé paternité pas cher et pas financé par les entreprise ... bref .. C est révoltant! Et tellement petit ... Incop=bad cop, merci grâce à cet article je comprend un peu ce qui s'est tramé là dessous. Sacré UDC qui arrivera toujours à m'etonner dans la bêtise .

  • Trump le 03.12.2019 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    de

    toute facon souvent ces lois ou votation c'est tellement mal écrit que si on vote oui ou non on sait même pas si ça va dans le sens qu'on veut personnellement ,traduit du bourbine en français c'est une catastrophe ,donc ça m'étonne même pas ...

  • Paul hemic le 03.12.2019 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    Une plaie pour la démocratie

    Ce n'est plus les militants des partis ou des associations qui récoltent des signatures, c'est des sociétés spécialisées ou des privés qui s'en chargent, payées à la signature valable. Mais ceux qui signent sont censés être responsables et aptes au discernement (quoi que). Donc avant de signer, on lit et on comprend le texte du référendum ou de l'initiative ! Si non, on ne signe pas !

    • Newjem le 03.12.2019 14:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Paul hemic

      Très bien le commentaire ! J'ajouterai une seule chose ! Si on vous dit signez de toute façon vous pourrez décider lors de la votation ! Ne signez pas ! On me la faite plusieurs fois

  • Florence N le 03.12.2019 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    Signatures rémunérées sur VAUD

    Je confirme que ces sociétés engagent des gens qui feront n'importe quoi pour obtenir votre signature, ils vous feront signer même si n'êtes pas Suisse, pas majeur, etc. Le problème vient du fait que les sociétés comme Incop rénumèrent les signatures, + plus signatures égal + d'argent...

    • J'accuse le 03.12.2019 15:12 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai

      Je suis parfaitement d'accord avec votre commentaire. Elle est tombée bien bas la démocratie directe suisse si souvent louée à l'étranger. Si tout le monde savait quel business c'est devenu. A dégoûter les citoyens de remplir leur devoir civique.

    • Nom Pérnom le 03.12.2019 15:16 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai

      Je suis parfaitement d'accord avec votre commentaire. Elle est tombée bien bas la démocratie directe suisse si souvent louée à l'étranger. Si tout le monde savait quel business c'est devenu. A dégoûter les citoyens de remplir leur devoir civique.

    • Nom Pérnom le 03.12.2019 15:17 Report dénoncer ce commentaire

      Signatures

      Je suis parfaitement d'accord avec votre commentaire. Elle est tombée bien bas la démocratie directe suisse si souvent louée à l'étranger. Si tout le monde savait quel business c'est devenu. A dégoûter les citoyens de remplir leur devoir civique.

  • Mendrisiotto le 03.12.2019 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ??????????

    C'est bien la preuve que tout le monde peut signer n'importe quoi, sans rien comprendre, Ils prennent aussi des responsabilités, et quant ça ne va pas, ils vont chez 20 minutes pour dire qu'ils se sont fait arnaquer, La naïveté a de beaux jours devant eux,