Mystère à Vevey (VD)

23 février 2011 10:41; Act: 24.02.2011 06:29 Print

Corps en putréfaction au centre-ville

par Renaud Bournoud - L’odeur au 37 de la rue de la Madeleine a donné l’alerte. Sur place, la police a retrouvé un cadavre ainsi qu’une femme inconsciente.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

«Mort suspecte». La police reste laconique face à la découverte qu’elle a fait hier matin. Peu avant 10 h, un témoin signale une émanation nauséabonde. En entrant dans un appartement du 3e étage d’un immeuble proche de la gare de Vevey, les forces de l’ordre se retrouvent face au corps d’unhomme mort depuis plusieurs jours. Plus étrange, une femme vivante et inconsciente est également découverte dans le logement. «Des investigations sont en cours pour déterminer l’identité des victimes et les circonstance du décès», se borne à indiquer la police cantonale, précisant qu’une enquête pénale est ouverte. La femme a été hospitalisée.

L’homme domicilié a cette adresse est décrit comme discret par le voisinage. «Il avait bien la soixantaine, c’était un bonhomme mal entretenu, raconte Jean-Jacques le voisin de palier. On ne le voyait pas souvent, mais il est parfois venu chez moi pour m’emprunter des outils de bricolage.» La dernier fois que Jean-Jacques a vu son voisin remonte au moins à trois semaines.

C’est le cabinet dentaire de l’autre côté du couloir qui a d’abord informé la régie de l’odeur putride qui régnait sur l’étage depuis le début de semaine. A la demande de celle-ci, Jean-Jacques a été frapper chez le voisin mardi matin. «Je me suis dit soit il n’a rien entendu parce qu’il était sourd comme un pot, soit il est mort.» La deuxième option s’est peut-être vérifiée hier, si la victime et le locataire sont bien la même personne, ce que l’enquête doit déterminer.

La violente odeur que dégageait le cadavre en putréfaction a incommodé plusieurs habitants de l’immeuble, huit d’entre eux ont dû subir un contrôle médical.