Quille du diable (VS)

18 février 2011 15:51; Act: 18.02.2011 15:54 Print

Crash d'hélicoptère: blessés identifiés

Un hélicoptère s'est écrasé à la Quille du Diable (VS) sur le glacier des Diablerets jeudi. L'identité des personnes blessées est désormais connue.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un accident d'aviation civile s'est produit jeudi à proximité des Diablerets (VD), sur les hauteurs de Derborence (VS). L'appareil accidenté est un hélicoptère d'Heliswiss avec six personnes à bord. Quatre seraient moyennement blessées, les deux autres plus légèrement, a indiqué à l'ATS la police valaisanne, sous réserve toutefois d'un bilan médical.

Le pilote est un Suisse de 44 ans. Il était accompagné d'un guide de montagne bernois de 33 ans, d'un professeur de ski bernois de 30 ans, ainsi que de deux clients russes de 42 et 40 ans et d'un client bernois de 29 ans.

Appareil brisé

L'appareil est tombé dans la région de la Tour St-Martin, communément appelée la Quille du Diable (VS). «L'accident s'est produit peu avant 12h30», précise Reto Kalbermatten du service de presse de la police valaisanne. L'appareil accidenté, un B3, a décollé de la base de Gstaad-Grund (BE), rapporte la compagnie aérienne Heliswiss.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le pilote de l'hélicoptère a voulu atterrir sur la place de Tsanfleuron qui est réservée à la pratique de l'héliski. Pour une raison indéterminée, l'appareil s'est écrasé à environ 50 mètres de cet emplacement. Le lieu de l'accident est situé à proximité du domaine skiable.

«L'appareil gît sur le glacier, presque entièrement détruit», raconte T., qui travaille dans un restaurant alpin à proximité.

Série noire

C'est le deuxième accident en moins d'une semaine dans l'ouest des Alpes helvétiques où un avion s'est écrasé vendredi 11 février en milieu de journée sur l'arête séparant le val d'Anniviers et la vallée de Tourtemagne, dans le canton du Valais, à une altitude d'environ 3000 mètres.

Le pilote et les quatre passagers français étaient déjà morts lorsque les secours sont arrivés sur place.

Samedi dernier, un homme avait lancé des blocs de neige sur un hélicoptère qui débarquait des skieurs au sommet du Wildhorn. Ce geste insensé, qui aurait pu avoir de graves conséquences, n’avait pas fait de victime.

(cga/comm/ats/afp)