Grèves du climat - Vaud

10 septembre 2019 11:15; Act: 10.09.2019 11:20 Print

Déçus, les grévistes allument le Conseil d'État

par Francesco Brienza - La rencontre de lundi entre les autorités cantonales et des militants n'a rien donné. Ces derniers l'ont fait savoir sans prendre de gants.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Être invité au siège du gouvernement est une chose. Obtenir des résultats en est une autre. Cette semaine, les grévistes du climat avaient rendez-vous avec les plus hautes sphères du canton, élues et spécialistes de l'environnement confondus. L'idée était de discuter du plan climat vaudois. Au sortir de cette entrevue, les militants ont clairement affiché leur déception. «Nous avons fait le constat de l’impuissance du Conseil d’État face à l’ampleur de la crise, relève le mouvement dans un communiqué de presse ce mardi. Le plan actuel n’est pas mauvais, mais il a trente ans de retard sur la réalité. »

Pouvait-il en être autrement? Les revendications clamées dans la rue par les jeunes grévistes sont audacieuses. Elles demandent par exemple 13% par an de réduction de gaz à effet de serre dès janvier 2020. Au final, il n’y a pas encore d’objectif de réduction de CO2 pour 2020, ni de date prévue pour le zéro net d’émissions de gaz à effet de serre, déplorent les grévistes. «L’approche du Conseil d’État apparaît comme irréaliste, n’offrant pas les outils nécessaires à la gestion du virage historique en cours», concluent-ils.

Le 13 février dernier, le Conseil d'État vaudois recevait déjà des représentants des jeunes manifestants. Il s'était engagé à «étudier attentivement» les propositions des grévistes. La voie institutionnelle est donc lente et semée d'embûches. Mais le mouvement a décidé de ne pas lâcher la rue. A la fin du mois, de nouveaux cortèges sont prévus.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Dupont le 10.09.2019 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    Initiative

    Que les grévistes lancent une initiative avec leurs revendications. Comme ça on aura une idée de leur relevance démocratique. A part hurler dans les rues, je n'entends pas grand chose de concret.

  • Jean Luc le 10.09.2019 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfants gâtés

    Les pauvres gamins frustrés, ils viennent de comprendre que "je veux, je veux" ne marche qu'avec papa et maman.....ben non, ça marche pas comme ça la vie, pour obtenir quelque chose il faidra beaucoup d'argent et il ne tombe pas du ciel....

  • Jojo le 10.09.2019 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah bon ?

    mais ils s'attendaient à quoi les zozos ? que d'un claquement de doigts, tout allait se résoudre, c'est un problème international, tant que les gouvernements et les grosses multinationales, voudront faire que du fric, il n'y a pas de gros espoirs à avoir !!

Les derniers commentaires

  • L'Albert le 11.09.2019 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    Des ayatolas

    Le problème étant mondial, ce n'est pas un gouvernement régional qui d'un claquement de doigts va tout résoudre. Certes que l'on a pris beaucoup de retard à considérer le problème au sérieux et il est sûrement déjà trop tard pour inverser la tendance. Mais ces extrémistes aussi bornés que quérulents causent plus de problèmes qu'ils en résolvent à force d'asséner des revendications sans apporter de solutions concrètes et réalistes.

  • eigenmann margareth le 11.09.2019 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    pas seulement

    Il faut déjà retourner aux études pour qu'ils aient un avenir. S'ils veulent faire changer le monde, ils doivent d'abord se hisser au plus haut niveau politique et ainsi ils pourront faire passer leurs idées. De plus, on ne peut pas changer les choses en si peu de temps. Il faudra des générations afin que tout cela puisse être mis en place. L'utopie de la jeunesse est saine mais elle passera très vite.

    • Passe Ton Bac D'Abord le 12.09.2019 16:19 Report dénoncer ce commentaire

      @eigenmann margareth

      Effectivement. Parce que sinon, si la fin de l'humanité ne se produit pas dans les dix prochaines années, il va y avoir plein de guignols qui feront une très belle carrière de rangeurs de caddies dans les grandes surface.

  • Mendrisiotto le 11.09.2019 05:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ?????

    Je rends responsable l'instruction publique d'avoir autorisé ces manifestations, sans tirer les conséquences à cours terme. Que l'on fasse quelque chose c'est sur mais en temps et en heure,

  • Marc M le 10.09.2019 21:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La facile n'est même pas encore fait

    On n'a même pas encore d'accord pour imposer la norme minergie-passif por les nouveaux logement alors que c'est rentable et déjà d'application dans certaines régions.alors le reste, on brasse du vent sans se rendre compte que le temps qui passe rend l'avenir tjs plus compliqué

  • Michel MARTIN le 10.09.2019 19:32 Report dénoncer ce commentaire

    A en perdre la tête

    En fouillant les tiroirs du Conseil d'Etat ils trouveront peut-être mes lettres demandant la Décroissance. Le Major Davel avait aussi eu raison trop tôt.