Gland (VD)

09 juillet 2014 09:17; Act: 09.07.2014 11:39 Print

Déprédations et incivilités: 48 arrestations

Les jeunes auteurs de plus d'une quarantaine de délits commis au printemps ont été interpellés. Les dégâts occasionnés s'élèvent à plusieurs milliers de francs.

storybild

Certains cas ont été commis à la gare de Gland. (Photo: lmo)

Sur ce sujet
Une faute?

Entre février et juin 2014, les gendarmes du Groupement de Nyon ont identifié et interpellé 48 personnes dont 23 mineurs, soupçonnées d'avoir commis plus d'une quarantaine de délits à Gland (VD) entre fin 2013 et début 2014.

De nombreuses plaintes pour des délits commis dans la commune entre fin 2013 et début 2014 avaient été enregistrées. Elles concernent notamment des dommages à la propriété, des lésions corporelles simples, des vols, des voies de fait, des menaces, des injures, des infractions à la loi sur les auberges et débits de boissons, à la loi sur la circulation routière et à la loi sur les stupéfiants.

Des recherches durant deux mois

L'enquête a permis l'identification et l'interpellation de 48 personnes, dont 23 mineurs, tous domiciliés dans la région de La Côte (VD). Elles ont agi dans des compositions différentes. Les dégâts occasionnés s'élèvent à plusieurs dizaines de milliers de francs. Les recherches ont été organisées pendant deux mois sur le territoire de la ville.

«L'enquête a été lancée après les déprédations que nous avons eu dans la nuit du 7 au 8 mars de cette année», explique le municipal de la sécurité Michael Rohrer. Les vitres de plusieurs écoles et de voitures avaient notamment été détruites par des délinquants, déjà pour un coût de plusieurs dizaines de milliers de francs. Plus de 15 plaintes avaient alors été enregistrées.

«La police a dans le cadre de cette enquête fait des recoupements avec des évènements survenu dans les mois précédents», a ajouté Michael Rohrer. Au final, 46 jeunes âgés de 17 à 24 ans et d'un homme et d'une femme (50 et 55 ans), suspectés d'avoir vendu de l'alcool fort à des mineurs, ont été arrêtés.

Faute à moitié reconnue

Convoqués aux postes de Gland et Nyon, les prévenus ont été auditionnés, avant d'être relaxés. Une partie d'entre eux ont reconnu les faits.

Toutes les personnes entendues ou confondues dans le cadre des investigations susmentionnées seront déférées au Procureur de l'arrondissement de La Côte ou au Tribunal des mineurs.

(lmo/comm)