Grands carnivores Vaud

17 juin 2011 12:02; Act: 17.06.2011 12:15 Print

Des chiens pour protéger les troupeaux

Expérimentation dans le canton de Vaud. Des chiens de protection vont s'occuper de surveiller les troupeaux de vaches pour empêcher les attaques de loups ou de lynx.

Une faute?

Le canton de Vaud poursuit sa politique de prévention vis-à-vis du loup et du lynx, la densité de ce dernier étant «très élevée» par endroits. Nouveauté: trois éleveurs sont d'accord d'essayer d'intégrer des chiens de protection dans des troupeaux de vaches.

Le groupe de coordination, qui réunit tous les milieux intéressés, propose de reconduire les diverses mesures visant à réduire les problèmes entre les activités humaines et les grands carnivores, indique vendredi le canton de Vaud. Un loup est présent à la frontière avec Fribourg, alors que l'animal n'est toujours pas établi dans le Jura vaudois.

La densité du lynx dans la région des Alpes Vaud, Fribourg et Berne peut être qualifiée de «très élevée», a précisé Sébastien Sachot, conservateur de la faune. Les chiffres 2009-2010, qui n'ont pas dû beaucoup changer, faisaient état de 11 lynx vivant exclusivement sur territoire vaudois.

Du côté du Jura vaudois en revanche, la densité du lynx est jugée «normale», avec près d'un carnivore par 100 km2, selon les pièges photographiques qui ont permis ces décomptes. Pour améliorer la défense des troupeaux de vaches, le canton de Vaud a convaincu trois éleveurs de participer à des tests d'intégration de chiens de protection. Une nouveauté, relève Sébastien Sachot.

(ats)