Nyon (VD)

10 octobre 2019 22:12; Act: 10.10.2019 22:12 Print

Des conducteurs jouaient avec les tarifs du parking

Les habitués avaient trouvé comment profiter des prix censés avantager le stationnement de courte durée à Perdtemps. Mais dès lundi, tout ça sera fini.

storybild

Le parking de Perdtemps. (Photo: blogs.nyon.ch)

Une faute?

La première heure gratuite et 1 franc à payer pour la suivante: le parking Perdtemps à Nyon (VD) favorise le stationnement de courte durée. Ensuite, les prix grimpent. On paie, par exemple, 23 francs si on y reste 8 heures. Sauf que les habitués avaient trouvé un truc, relate lacote.ch: en sortant leur voiture toutes les deux heures, et en retournant immédiatement s’y garer, cela ne leur coûtait plus que 4 francs pour 8 heures.

Mais, dès lundi, ce ballet ne servira à rien, car le parking sera doté d’un lecteur de plaques d’immatriculation. Un véhicule qui sortirait pour revenir juste après sera donc taxé comme s’il n’avait jamais quitté sa place. Si l'automobiliste veut à nouveau bénéficier de la première heure gratuite, il devra attendre au minimum deux heures, précise de son côté 24heures.ch.

À noter que de plus en plus de parkings publics en Suisse s’équipent de lecteurs de plaques, certains proposant même une facturation par app interposée.

(jfz)